Lhyfe produit les 1ers Kilos d’Hydrogène Vert au Monde

par | 7 Sep 2021 | Énergie Hydrogène

Lhyfe produit 637 kilos d’hydrogène renouvelable, grâce à un électrolyseur alimenté par des éoliennes. Une première mondiale.
lhyfe

Lhyfe bouleverse le marché des énergies renouvelables. La start-up français vient en effet de produire les 1ers kilos d’hydrogène à partir d’énergie éolienne au monde à visée commerciale.

 

Lhyfe produit pour « la première fois dans le monde » de l’hydrogène renouvelable

Lhyfe vient de produire, pour la première fois au monde, de l’hydrogène renouvelable. 627 kilos ainsi produits dans son usine, unique au monde, à Bouin, en Vendée.

La technologie est inédite : produire de l’hydrogène à partir d’énergie éolienne. Grâce à un électrolyseur connecté aux éoliennes des alentours.

« C’est la première fois dans le monde que l’électrolyse est réalisée à partir d’électricité produite par des éoliennes », déclare le PDG de Lhyfe, Matthieu Guesné.

 

Produire 1 tonne par jour d’ici à quelques mois

Ces premiers résultats devraient ouvrir la voie à une production industrielle et à la commercialisation. D’ici fin septembre 2021, Lhyfe devrait augmenter ses rendements et développer ses relations avec de nouveaux partenaires.

La production d’hydrogène vert devrait rapidement atteindre les 300 kilos par jour. Avant de passer à une tonne quotidiennement dans les prochains mois.

Lhyfe réalise ainsi une prouesse technique unique : produire en quantité industrielle de l’hydrogène vert, à partir de l’éolien. L’entreprise stimule l’avènement d’un modèle énergétique vertueux et s’inscrit dans la stratégie nationale de déploiement de l’hydrogène vert en France.

 

Marché très prometteur

Le marché est extrêmement prometteur et pourrait atteindre les $700 milliards par an en 2050 selon BloombergNEF. Il faut, pour cela, des investissements conséquent : à hauteur de plus de $11.000 milliards d’ici à 2050.

Pour l’heure, plus de 96% de l’hydrogène produit dans le monde l’est à base d’énergie fossile. En outre, l’hydrogène bleu (énergie fossile et séquestration du CO2) devrait occuper une place importante sur le marché de la transition énergétique.