Les énergies renouvelables: Terrain de Jeux de BlackRock

par | 12 Nov 2020 | Stratégie entreprise

Les énergies renouvelables sont devenus le fer de lance de la stratégie de développement de BlackRock Real Assets. Le fonds vient d’acquérir les parts qui…

énergies renouvelables

Les énergies renouvelables sont devenus le fer de lance de la stratégie de développement de BlackRock Real Assets. Le fonds vient d’acquérir les parts qui lui manquait de Distributed Solar Development (DSD), développeur et opérateur solaire commercial et industriel de premier plan («C&I») aux États-Unis. Désormais propriétaire de DSD, BlackRock Real Assets compte bien devenir un important fonds d’investissements dans le domaine des énergies renouvelables.


 

L’achat de DSD confirme la place du fond d’investissement dans les énergies renouvelables

En rachetant les 20% de parts restants de DSD à GE Renewable Energy, l’objectif de Black Rock est clair : élargir son portefeuille d’investissements dans le secteur des énergies renouvelables et se placer dans le secteur. Jamais aux États-Unis, un fonds d’investissements spécialisé dans les énergies renouvelables n’avait accru son portefeuille aussi vite.

Propriétaire depuis juillet 2019 de 80% de DSD, l’achat est effectué par le biais du Global Renewable Power II Fund (GRP II). Cet achat permet à BlackRock de financer une plus grande croissance de DSD, qui devrait en 2021 produire 200 MW d’énergies renouvelables par an. En effet, DSD a pour but de fournir un « guichet unique » pour des solutions solaires photovoltaïques et de stockage d’énergie à grande échelle et sur mesure pour rendre l’énergie solaire plus accessible aux organisations commerciales, industrielles et municipales. L’achat de DSD ne semble pas contrarier son PDG, Erik Schiemann, qui y voit une incroyable opportunité :

« BlackRock a été un partenaire formidable au cours des 15 derniers mois et nous sommes encouragés par leur collaboration continue, leur confiance et leur investissement dans DSD. Nous attendons avec impatience les temps passionnants qui nous attendent au cours des prochaines années. »

Emballement partagé par Black Rock qui voit sa place de fond d’investissements dans le domaine des énergies renouvelables confortée et devenir indiscutable. Martin Torres, responsable des Amériques pour le groupe d’énergie renouvelable chez BlackRock, résume cet enthousiasme :

«Nous sommes heureux d’acquérir la participation restante dans DSD et remercions GE pour son partenariat dans cette entreprise. Nous sommes impatients de continuer à travailler avec l’équipe de direction de DSD pour tirer parti des capacités de la société et de sa position en tant qu’opérateur C&I de premier plan aux États-Unis, et offrir à nos clients une exposition rapide à des revenus contractuels à long terme, à un marché en croissance aligné sur la transition énergétique mondiale. »

 

Black Rock Real Assets : un fond d’investissements sur lequel il faut compter

Avec le rachat de DSD, Black Rock sort les griffes et montre qu’il devient un acteur important en devenant l’un des principaux fonds d’investissements d’énergies renouvelables. Ainsi, GRP II, qui pèse pas moins de 1,65 milliards de dollars, est engagé dans 16 investissements. Plus de 150 projets éoliens et solaires sont concernés à travers le monde, aussi bien en Amérique du Nord, qu’en Europe ou en Asie. Cela ne s’arrête pas là. BlackRock continue d’investir dans le domaine des énergies renouvelables grâce à son troisième fonds mondial d’énergie renouvelable III (GRP III).

Au total, le fonds d’investissement exploite l’une des plus grandes plateformes d’investissement dans les énergies renouvelables au monde. 6,5 milliards de dollars de capitaux levés sont investis dans plus de 250 projets éoliens et solaires à travers le monde. Une production qui permettrait d’alimenter un pays de la taille de l’Espagne.

À ne pas y douter le secteur pourra compter sur Black Rock Real Assets durant la prochaine décennie.