L’Égypte prépare sa 1ère Centrale Nucléaire

par | 7 Juil 2021 | Énergie Nucléaire

L'Égypte prépare la construction de sa première centrale nucléaire en collaboration avec le géant russe du nucléaire Rosatom.
égypte

L’Égypte prépare la construction des réacteurs 1 et 2 de la centrale nucléaire d’El Dabaa. L’autorité centrale nucléaire Égyptienne (NPPA) a transmis les documents nécessaires, en attente de la validation par l’autorité égyptienne de réglementation nucléaire et radiologique (ENRAA).


 

L’Égypte valide le projet d’El Dabaa

Le lancement de ce projet de première centrale nucléaire en Égypte est le résultat d’un travail conjoint entre la NPPA et la division d’ingénierie de Rosatom. Rosatom est une société publique russe, spécialisée dans le nucléaire. C’est donc cette entreprise qui a permis à l’état Égyptien de lancer la construction de sa première centrale nucléaire.

 

El Dabaa, hôte des ambitions égyptiennes

Les autorités égyptiennes, conjointement avec Rosatom, ont choisi le site d’El Dabaa pour y implanter la première centrale nucléaire d’Égypte. Située dans la province de Matrouh, la centrale sera implantée le long de la Méditerranée.

La centrale nucléaire est composée de quatre unités, d’une capacité de production de 1200 MW chacune. Ces dernières seront équipées d’un réacteur VVER-1200 de génération III+, une des technologies les plus récentes. Cette technologie a déjà fait ses preuves en Russie, où elle est utilisée dans les centrales nucléaires de Leningrad et Novovoronej. On retrouve également son utilisation dans une centrale au Bélarus.

La construction de cette centrale est réalisée conformément aux contrats signés entre Rosatom et l’État Égyptien en 2017. Selon les termes, la société russe construira la centrale, mais fournira également tout le combustible nécessaire à son bon fonctionnement.

 

Rosatom à la formation et à la maintenance

C’est également Rosatom qui est chargé de former le personnel égyptien. L’entreprise  assistera les Égyptiens dans l’exploitation et la maintenance de cette centrale pendant les 10 premières années. Enfin, la société russe prévoit également de construire une installation de stockage des combustibles usés.

L’Égypte se dote donc, grâce à l’aide d’une entreprise publique russe, de sa première centrale nucléaire. À usage civil, cette centrale devrait révolutionner l’accès à l’énergie nucléaire pour tous les Égyptiens.