Landsvirkjun veut exporter de l’Hydrogène vers Rotterdam

par | 23 Juin 2021 | Énergie Hydrogène

Landsvirkjun, la compagnie nationale d’électricité islandaise, s’engage dans lutte contre le réchauffement climatique. Elle lance une étude avec le port de Rotterdam visant à étudier la faisabilité de l’exportation des ressources en hydrogène.


 

Landsvirkjun étudie la faisabilité de l’exportation d’hydrogène vers Rotterdam

Landsvirkjun est la plus grande compagnie énergétique d’Islande. Toute son électricité produite provient d’énergies renouvelables, présente en quantité dans le pays. Puisque tous les pays du monde entament leur transition vers l’usage d’énergies renouvelables, la compagnie possède ici un avantage non négligeable.

Elle a ainsi initié une étude sur la faisabilité de l’exportation de ses réserves d’hydrogène vers le port de Rotterdam. D’ici à 2030, l’objectif serait de réduire les émissions de CO2 de près d’un million de tonnes par an.

 

Rotterdam, 1er port d’Europe

Le port de Rotterdam est non seulement le premier port d’Europe, mais également le premier hub énergétique du continent. En ce sens, la signature d’un contrat avec Landsvirkjun présenterait des avantages multiples. D’une part, cette nouvelle ressource représente la possibilité pour le port d’assurer sa position de complexe industriel de taille mondiale.

D’autre part, la modernisation des chaînes de logistique participent à l’accélération de sa durabilité environnementale.

Ainsi, le projet proposé par Landsvirkjun s’inscrit dans une volonté de participer à la révolution énergétique. L’hydrogène islandais est donc une nouvelle source de richesses pour le pays, tout en participant efficacement à la réduction de la pollution sur le continent.