Vous lisez actuellement
L’ADEME soutient la Stratégie Nationale Hydrogène

L’ADEME soutient la Stratégie Nationale Hydrogène

  • L’ADEME poursuit la mise en œuvre de la stratégie nationale hydrogène grâce aux 275 millions d'euros dotés pour lancer des appels à projets. 
ADEME

L’ADEME poursuit la mise en œuvre de la stratégie nationale hydrogène grâce aux 275 millions d’euros dotés pour lancer des appels à projets. Parmi ces 275 millions d’euros prévus pour la période 2021-2023, 75 millions proviennent directement du pgramme France Relance.


 

L’ADEME soutient la filière hydrogène française

L’Agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie (ADEME) agit pour le développement de l’hydrogène vert de manière complémentaire à la stratégie nationale hydrogène promulguée en septembre 2020. Dès décembre 2020, l’Agence avait présélectionné sept projets lauréats avec un financement s’élevait à 45 millions d’euros. Pour l’heure, l’instruction et la contractualisation de ces projets sont toujours en cours.

1 milliard d’euros d’investissement en 2021

En mars 2021, L’ADEME a clôturé un second appel à projets hydrogène. Au total, 32 projets ont été choisis, nécessitant un investissement prévisionnel d’un milliard d’euros. Ce choix de lauréats concerne la totalité du territoire français et mobilise divers acteurs, qu’ils soient publics ou privés.

La finalité commune de ces projets sera de faire émerger l’hydrogène vert dans les bassins industriels français. Les projets sélectionnés permettent ainsi l’usage de l’hydrogène en mobilité lourde (bennes à ordures, bateaux, camions), secteur prioritaire à la décarbonation.

ADEME
Localisation des 19 écosystèmes hydrogène déjà en déploiement.

19 écosystèmes d’hydrogène en France

Par ailleurs, l’Agence promeut les partenariats inter-régionaux pour faciliter le financement de projets pertinents pour plusieurs Régions à la fois. L’ADEME, depuis 2018, a soutenu la création de 19 écosystèmes hydrogène en France, en métropole, en Corse et Outre-Mer. La somme des subventions impliquées s’élève alors à 98 millions d’euros.

Découvrir
marché du carbone

Cela représente aujourd’hui :

  • 57 stations-services en construction ou déjà fonctionnelles ;
  • une production d’hydrogène par électrolyse de 21,6 MW, soit 3100 tonnes par an ;
  • une alimentation par hydrogène de plus de 2300 véhicules utilitaires légers et 160 véhicules lourds ;
  • l’alimentation des électrolyseurs par une électricité exclusivement renouvelable.

Les projets sélectionnés en mars 2021 viendront donc s’ajouter à cette première génération d’écosystèmes hydrogène pour la transition énergétique française.

Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Tous droits réservés - VERVANT ® - Energynews.fr 2021