Vous lisez actuellement
La centrale réunionnaise Albioma Bois-Rouge se convertit à 100% à la biomasse

La centrale réunionnaise Albioma Bois-Rouge se convertit à 100% à la biomasse

  • La centrale réunionnaise Albioma Bois-Rouge vient d’annoncer l’abandon total du charbon à La Réunion. La Commission de régulation de l'énergie (CRE) a validé la compensation résultant de la révision du contrat d'achat d'électricité signé par EDF pour la conversion en biomasse de l'usine.
centrale-biomasse-bois-rouge-panoramique-1380x1034-996693c6

La centrale réunionnaise Albioma Bois-Rouge vient d’annoncer l’abandon total du charbon à La Réunion. La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a validé la compensation résultant de la révision du contrat d’achat d’électricité signé par EDF pour la conversion en biomasse de l’usine.


 

Fini le charbon, la centrale Albioma Bois-Rouge connait une seconde vie

Pendant près de 30 ans, le fonctionnement de la centrale reposait sur un système de combustion mixte. Dorénavant, seule la biomasse brûlera dans les chaudières de la centrale. Les travaux de conversion débuteront en 2021, de sorte que l’usine fonctionnera à 100% biomasse au second semestre 2023. Les gisements locaux de biomasse seront privilégiés. Ils seront complétés par des granulés de bois importés issus de forêts certifiées type FSC et PEFC. De plus, le choix de la biomasse parait logique. La Réunion  constitue une formidable source de biomasse. De nombreux types de végétaux nécessaires à la biomasse y prolifèrent : bagasse, bois forestier, bois d’élagage.

“L’objectif est de garder la bagasse telle qu’on l’utilise aujourd’hui et de substituer le charbon par de la biomasse locale avec tout ce qui est disponible en matière de gisement, et à la fois en termes de biomasse importée pour compléter ce gisement”, relate Frédéric Lebret, directeur de site d’Albioma Bois Rouge.

La centrale Albioma de Bois-Rouge est promise à un futur ambitieux

La transition énergétique réunionnaise en marche

À terme, la conversion fera passer la part renouvelable du mix énergétique de La Réunion de 35 % à 51 %. Cela permettra de réduire les émissions de gaz à effet de serre d’environ 640 000 tonnes de CO2 par an. Soit l’équivalent d’une baisse de 84 % des émissions directes par rapport au fonctionnement actuel de la centrale. La production d’électricité à partir de biomasse est estimée à environ 530 GWh.

Frederic Moyne, PDG d’Albioma, démontre bien cet objectif d’assurer une transition énergétique pour l’île par le biais de son entreprise :

Découvrir
sojitz

« Aujourd’hui, notre site de Bois-Rouge entame à son tour sa révolution verte. Le mix énergétique d’Albioma ne cesse de faire la part de plus en plus belle au renouvelable : notre stratégie vise à atteindre près de 100 % d’ENR au plus tard en 2030 ».

Une aide de la CRE

Elle prévoit une enveloppe d’investissements nécessaire à la prolongation de 15 ans de l’exploitation de l’unité la plus ancienne du Groupe (ABR1). Le contrat d’achat de vente d’électricité a été en conséquence prolongé de 2027 à 2043 pour ABR1.

Aujourd’hui, la centrale Albioma Bois-Rouge, d’une puissance de 108 MW, produit environ 25 % de la consommation du territoire.

Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Tous droits réservés - VERVANT ® - Energynews.fr 2021