La Belgique Décarbone ses Métropôles

par | 28 Juin 2021 | Politique Énergétique

La Belgique et la région de Bruxelles durcissent leurs mesures environnementales avec la fin des véhicules à diesel et essence d'ici à 2035.

belgique

La Belgique durcit ses mesures en faveur de la neutralité carbone. La région de Bruxelles déclare la fin des véhicules à diesel en 2030 et à essence en 2035. Des mesures faisant suite à l’objectif européen de neutralité carbone en 2050.


 

La Belgique s’attaque aux véhicules polluants à Bruxelles

Le marché du pétrole risque de connaitre de nombreux bouleversement lors de la prochaine décennie. Le gouvernement régional de Bruxelles vient effet d’annoncer l’interdiction des voitures diesels dans la région d’ici à 2030. Les voitures à essence seront également interdites d’ici à 2035.

La même année, le gouvernement interdira également tous les véhicules fonctionnant au gaz naturel comprimé, au GNL et aux véhicules hybrides. Il annonce aussi que les scooters diesels sont autorisés jusqu’en 2025 et les scooters essences jusqu’en 2028. Enfin les motos seront interdites en 2035.

 

– 75% d’émissions de carbone d’ici à 2035

Le plan The Low Emission Mobility Brussels prévoit que ces mesures réduiront les émissions de gaz à effet de serre. Une réduction de 75% d’ici à 2030 pourrait éviter environ 110 décès prématurés par an liés à la pollution atmosphérique. Mais les conséquences pour le marché du pétrole seront importantes.

Neuf pays européens ont également demandé à la Commission de fixer une date d’interdiction de ventes de nouvelles voitures polluantes. La Commission européenne devrait adopter prochainement des normes de CO2 plus strictes pour les voitures neuves en Europe.

À lire sur Energynews.fr  Les Pénuries de Carburants se font sentir au Royaume-Uni

 

22.000 stations de recharge électrique

Le gouvernement bruxellois souhaite installer 22.000 chargeurs électriques pour compenser cette interdiction. Il souhaite également investir plus d’un milliard de dollars dans les transports publics pour faciliter la mobilité.

Ainsi le marché du pétrole devra subir ces nouvelles décisions qui devraient se multiplier à l’aune de l’objectif de l’Union Européenne d’atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050.