ITER: l’UE Valide 5,6 milliards EUR€ de Budget

par | 25 Fév 2021 | Énergie Nucléaire, Politique Énergétique

  ITER pour « Réacteur Thermonucléaire Expérimental International », est un projet international de développement de la fusion nucléaire. L’objectif est de développer, construire et exploiter un…
ITER

 

ITER pour « Réacteur Thermonucléaire Expérimental International », est un projet international de développement de la fusion nucléaire. L’objectif est de développer, construire et exploiter un réacteur à fusion nucléaire. Ce lundi 22 février, le Conseil Européen a autorisé la poursuite des financements européens du projet. 


 

À lire sur energynews.fr : La fusion nucléaire bat de nouveaux records

 

L’ITER continue de profiter des fonds de l’UE : 5,6 milliards EUR€

 

L’ITER continuera à profiter des financements européens pour son développement. Le Conseil Européen a en effet autorisé ce lundi 22 février la poursuite des financements européens du projet pour la période 2021-2027 dans le cadre du CPF (cadre financier pluriannuel). La contribution indicative de l’Union Européenne (UE) s’élève alors à 5,61 milliards EUR€.

 

Le fruit d’une coopération inédit entre les Etats-Unis et l’URSS

 

Un projet lancé en 1986

En 1986 à Genève, le Président américain Reagan et le Secrétaire général du Parti Communiste de l’Union Soviétique Gorbatchev décident ensemble de lancer une initiative internationale pour développer l’énergie de fusion. L’année suivante à Reikjavik, l’Union Européenne et le Japon intègre le projet soviéto-américain. Tous conviennent de poursuivre ensemble l’étude d’un possible réacteur à fusion de portée internationale : l’ITER.

Mais le projet est véritablement lancé en 2006 à Paris. Les membres auxquels se sont ajoutés la Corée du Sud, la Chine et l’Inde, signent  l’Accord ITER. Il faut attendre novembre 2020 pour lancer la phase d’assemblage des premiers éléments livrés pour la construction du complexe.

La prochaine étape prévue pour mars consiste à installer le premier secteur de 440 tonnes sur un portique de sous assemblage. Le sous assemblage qui devrait faire 1200 tonnes sera ensuite amené dans le tokamak, c’est-à-dire le réacteur.

 

À lire sur energynews.fr : Fusion Nucléaire: La Chine allume son Réacteur

 

Un premier plasma en 2025, de l’énergie commercialisée en 2050

Ce n’est que par suite que pourra être réalisé un premier plasma fruit de la fusion des isotopes d’hydrogène. Pourquoi pas, de tenter de le maintenir un certain temps, ne serait-ce que quelques secondes.

En décembre, les sud-coréens, grâce à leur réacteur KSTAR, ont réussi à tenir un plasma plus de 20 secondes. Un record.

Selon la Commission Européenne, ce premier plasma devrait être obtenu en décembre 2025. La pleine exploitation d’ITER est, elle, prévue pour 2035. Cependant, la mise sur le marché d’une énergie issue de la fusion nucléaire n’est pas à prévoir avant 2050.