Italie: 40% de Hausse du Prix de l’Électricité Attendue

par | 17 Sep 2021 | Politique Énergétique

L’Italie cherche à revoir le calcul des factures d'électricité dans le but de réduire les prix alors que les coûts du gaz et du carbone sont en hausse croissante. 

italie

L’Italie cherche à revoir le calcul des factures d’électricité dans le but de réduire les prix alors que les coûts de l’énergie sont en hausse croissante.


 

La hausse du prix de l’énergie en cause

Le ministre de la Transition énergétique italien, Roberto Cingolani, annonce que les prix de détail de l’électricité en Italie devraient augmenter de 40% au cours du 4ème trimestre 2021, en raison de la hausse des prix internationaux du gaz et du carbone.

Sachant que le coût de l’électricité avait déjà augmenté de 9,9% sur le 2ème trimestre 2021. Soit moins que les 20% annoncés, grâce à une subvention de €1,2 milliard du gouvernement italien.

Une hausse de 40% des factures d’électricité entraînerait une dépense supplémentaire considérable de €1300 par an pour les ménages italiens selon le groupe de consommateurs Assoutenti.

 

L’Italie set ses voisins européens subissent une pression sur les coûts de l’électricité

Ainsi, le gouvernement cherche à reformer la facture d’électricité pour empêcher la crise sociale qui s’annonce. La réforme à l’étude comprendrait un examen du poste des coûts du système. Ceux-ci représentent 20% du coût de la facture. L’accélération de la libéralisation du marché de l’électricité, qui devrait intervenir avant la fin de l’année 2023, est une solution envisagée par les autorités.

 

L’Italie et ses voisins européens subissent une pression sur les coûts de l’électricité

La décision de Rome intervient dans un moment où les gouvernements de toute l’Europe subissent des pressions sur le prix de l’électricité.

La demande élevée de gaz naturel, les conditions d’approvisionnement serrées et les permis d’émission plus coûteux font grimper les prix de l’électricité dans de nombreux pays, les prix à terme indiquant que le problème ne disparaîtrait probablement pas avant l’hiver.