Industrie Solaire Américaine: la Pétition de la Discorde

par | 11 Oct 2021 | Énergie Solaire

Quatre entreprises américaines réclament une augmentation des droits de douane pour les modules et panneaux photovoltaïques en provenance d'Asie.

industrie solaire américaine

L’industrie solaire américaine est au point mort. La hausse des couts de l’aluminium et de l’acier perturbe la chaîne d’approvisionnement des cellules et panneaux solaires. La situation pourrait empirer puisque le département du commerce étudie une pétition demandant une hausse des droits de douane.


 

L’industrie solaire américaine face à une pétition controversée

Alors que l’industrie solaire américaine connaît des problèmes d’approvisionnement, quatre entreprises ont anonymement réclamé une augmentation des droits de douane. Leur pétition vise explicitement la Thaïlande la Malaisie et le Vietnam représentant 80% des modules importé aux États-Unis. Les entreprises ont alors demandé à ce que ces importations soient taxés de 50 à 250%.

Ce projet de taxation est très mal vu par les industriels de l’énergie solaire. Abigail Ross Hopper, PDG  de la Solar Energy Industries Association (SEIA), s’est dite déçue que le département du commerce n’ait pas rejeté la pétition. Celle-ci avance que les pétitionnaires manquent de fondements pour avancer leurs arguments.

Selon George Hershman, PDG de Swinerton Renewable Energy, l’augmentation du prix des modules contrevient aux objectifs d’énergie propre. L’administration Biden prévoit en effet de faire passer l’énergie solaire à 30% d’ici à 2030. Cet objectif serait alors compromis si la production de photovoltaïque continue d’être gelée.

 

La question de l’acier

Malgré les problèmes d’approvisionnement de l’industrie solaire américaine, Mr Hershaman estime possible de compenser en développant l’acier des modules. Le fait est qu’il existe déjà des infrastructures adaptées aux États-Unis. Selon lui, il suffirait de quelque mois pour lancer une production de systèmes de rayonnage en acier.

Le PDG soutient ainsi le Solar Energy Manufacturing for America, un projet de crédit d’impôt destiné aux constructeurs américains de photovoltaïques. Il avance que la production d’acier peut créer jusqu’à 5000 emplois. Or cette opportunité risque de disparaître si la hausse des droits de douanes est adoptée.