Iberdrola Développe 750 MW De Solaire En Estrémadure

par | 8 Mar 2021 | Énergie Solaire

Iberdrola va pouvoir ainsi participer à la reprise économique dans une des régions les plus importante pour le déploiement des énergies renouvelables en Espagne. Dans…
Iberdrola

Iberdrola va pouvoir ainsi participer à la reprise économique dans une des régions les plus importante pour le déploiement des énergies renouvelables en Espagne. Dans le même temps, l’entreprise se rapproche de son objectif d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2030. 


 

Iberdrola développe la 2ème région espagnole en matière d’EnR

750 MW de puissance solaire

Iberdrola place l’Estrémadure au centre de sa stratégie renouvelable en Espagne. L’entreprise poursuit son plan d’investissement dans la région avec 750 MW de nouvelles centrales photovoltaïques dans la province de Cáceres. Soit un investissement combiné de 420 millions EUR€.

Iberdola compte ainsi développer deux projets d’envergure. Le projet Tagus (380 MW) devrait entrer en service entre 2022 et 2023. Quant à l’usine de Cedillo (375 MW), située entre Alcántara et Herrera de Alcántara, elle entrera en service en 2022.

2,6 GW d’ici 2023

Iberdrola compte actuellement plus de 2,9 GW installés en Estrémadure. C’est la deuxième région autonome avec le plus grand nombre de MW verts installés par l’entreprise. Et elle compte bien faire asseoir son leadership dans les années à venir.

Avec les projets prévus dans la région, Iberdrola développera plus de 2,6 GW d’énergie photovoltaïque d’ici 2023. Et ce, grâce à un investissement de 2 milliards EUR€.

La capacité renouvelable d’Estrémadure sera donc doublée pour atteindre 5,5 GW.

 

Promouvoir la reprise économique

Les usines de Tage et de Cedillo ont pour but d’impacter positivement  le tissu industriel et l’emploi local. Ainsi, 1700 professionnels seront recrutés. Mais Iberdrola compte également tripler les capacités renouvelables et doubler les actifs réseaux. Grâce à cela, elle tirera parti des opportunités de la révolution énergétique à laquelle sont confrontées les principales économies mondiales.

En effet, plus de 7 milliards EUR€ seront consacrés au développement de projets d’énergies renouvelables. Et plus de 4,5 milliards au renforcement et à la numérisation de ses réseaux électriques.

Pour l’heure, les émissions de CO2/kWh sont déjà deux tiers inférieures à la moyenne européenne. La stratégie d’investissement dans l’énergie propre et les réseaux devraient faire d’Iberdrola une entreprise « carbo-neutre » en Europe d’ici 2030.