Hydrogène Vert: EDP Développe Deux Unités d’Exploitation

par | 24 Fév 2021 | Énergie Hydrogène, Stockage Énergétique, Stratégie entreprise

Hydrogène vert et stockage énergétique : deux nouvelles unités d'exploitation vont être mises en place par l'énergéticien EDP.
Hydrogène vert

Hydrogène vert et stockage énergétique : deux nouvelles unités d’exploitation vont être mises en place par l’énergéticien EDP. Le producteur, distributeur et fournisseur d’électricité portugais réaffirme alors son orientation stratégique vers les énergies renouvelables et bas carbone. Le groupe portugais renforce ainsi ses positions pour répondre aux efforts de transition énergétique. Il espère en outre que la réorganisation de ses activités attirera les investisseurs.


 

L’Hydrogène vert pour changer le monde industrielle

Révolutionner les industries très polluantes

Les activités hydrogène vert d’EDP vont être regroupées au sein de la Business Unit H2 (H2BU) fraichement créée. Celle-ci sera dirigée par l’actuelle directrice de la planification énergétique du groupe, Ana Quelhas.

EDP veut concentrer ses efforts vers les secteurs à fort potentiel tels que les industries de l’acier, de la chimie, des ciments ou des transports. Les marchés américains et européens seront priorisés.

L’hydrogène devient donc un axe stratégique de croissance pour EDP. Ses coûts de production ont chuté et les engagements pour la transition énergétique se sont multipliés. Le groupe espère alors que la consolidation de ses activités renforcera l’intégration de cette ressource. Par la même, que cela attirera des investisseurs.

 

3 axes de développement déjà engagés

La société travaille déjà sur un projet pilote de centrale à hydrogène dans la province portugaise de Ribatejo en partenariat avec H2Sines et la ville d’Alenquer. Elle développe également le projet Behyond dans le cadre d’un partenariat entre le Portugal et la Norvège. L’objectif est d’étudier la faisabilité de la production d’hydrogène offshore.

La société participe aussi à la création d’un marché européen de l’hydrogène dans le cadre du programme European Clean Hydrogen Alliance.

 

Développer le stockage énergétique aux États-Unis

1 GW de stockage énergétique

En parallèle, le groupe va développer son plan “Re-charge” aux États-Unis. Dans ce cadre, EDP lance la Business Unit EDP Renewables North America (EDPR NA). Celle-ci va regrouper les projets de stockage d’énergie du groupe sur le sol américain.

À terme, EDP vise le développement d’une capacité de stockage de 1 GW dans les cinq ans.

 

Apporter de la flexibilité au secteur électrique

Pour le PDG d’EDP, Miguel Stilwell de Andrade :

« La pénétration croissante des énergies renouvelables nécessite de plus en plus l’intégration avec des systèmes de stockage, tels que les batteries, pour apporter la flexibilité nécessaire au secteur électrique. […] Si nous voulons atteindre les objectifs de neutralité carbone, nous devrons utiliser d’autres vecteurs énergétiques, comme l’hydrogène, pour répondre à des secteurs où l’électricité n’est pas une option techniquement viable ou économiquement attractive. »

La concentration des activités vers le stockage d’énergie traduit là encore la confirmation d’un mouvement initié depuis quelques années. En ce sens, dès 2018 EDP ouvrait une installation pionnière pour le stockage de l’énergie éolienne en batteries dans la province de Cobadin, en Roumanie. En 2019, le groupe obtenait également la réalisation du projet de centrale solaire Sonrisa, en Californie. Ce dernier développera à terme 200 MW de puissance et sera doté d’une capacité de stockage d’énergie de 40 MW.