Vous lisez actuellement
Hydrogène: Investissements et Capacités en Hausse

Hydrogène: Investissements et Capacités en Hausse

  • L’hydrogène à faibles émissions de carbone suscite un intérêt considérable depuis peu des gouvernements, entreprises et chercheurs.
Hydrogène

L’hydrogène à faibles émissions de carbone suscite un intérêt considérable depuis peu des gouvernements, entreprises et chercheurs. Les projets se multiplient et ce changement de paradigme sur le marché de l’énergie est dû à cinq facteurs clés, selon Wood Mackenzie.


 

L’hydrogène renouvelable intéresse le monde entier

Aujourd’hui, les objectifs de décarbonisation influencent les politiques énergétiques à travers le monde rappellent Wood Mackenzie. La Chine, le Japon, la Corée du Sud et le Canada ont récemment annoncé leurs ambitions de neutralité carbone. De même, les États-Unis se sont réengagés dans les Accords de Paris.

On assiste alors à la mise en place d’une politique internationale tournée vers les énergies vertes. Un facteur qui augmente, de fait, la demande en hydrogène.

 

150 milliards d’euros pour l’hydrogène vert en Europe

En effet, les stratégies énergétiques et les politiques climatiques se concentrent sur l’hydrogène. Le Green Recovery Package de l’Union Européenne a, par exemple, récemment accordé 150 milliards d’euros pour le développement de l’hydrogène vert.

En outre, l’Europe possède, à elle seule, 79% de l’ensemble des pipelines d’hydrogène vert. Le continent est donc le moteur de cette transition. Une domination européenne néanmoins temporaire puisque 17 pays à travers le monde préparent des stratégies pour leurs objectifs net-zero.

 

Investissements en hausse depuis fin 2020

Malgré un ralentissement en 2020 lié à la pandémie, les investissements dans l’hydrogène vert sont de nouveau en hausse aujourd’hui. 4,5 milliards de dollars ont déjà été investis sur le marché au premier trimestre 2021.

Il manque encore quelques mesures incitatives pour que l’industrie puisse évoluer au rythme requis. Cependant l’intérêt des investisseurs est déjà un moteur pour le marché.

 

Découvrir
R&D Hydrogène

La clé de l’expansion : la capacité de fabrication d’électrolyseurs

La capacité à fabriquer des électrolyseurs produisant de l’hydrogène vert à grande échelle est la clé de l’expansion du secteur. Mis à part l’aspect écologique, une production à grande échelle permettrait une importante réduction des coûts à l’avenir. Selon les estimations de Wood Mackenzie, l’hydrogène vert sera concurrentiel avec les combustibles fossiles d’ici 2028 à 2033.

Depuis 2019, la capacité mondiale de fabrication d’électrolyseurs est passé de 200 MW à 6,3 GW. Néanmoins, cette capacité reste encore très loin des 1000 GW nécessaire d’ici 2050 pour répondre aux prévisions de demande. Mais la croissance constatée depuis quelques années est exponentielle et semble se poursuivre sur le long terme.

 

Une source polyvalente et stockable

Appelée power-to-X, la conversion de l’électricité en hydrogène vert est essentielle pour maximiser l’efficacité des sources d’énergie renouvelable. Cela viendrait compléter les énergies éoliennes et solaires, qui sont difficilement exploitables au fur et à mesure des besoins. Au contraire l’hydrogène est pilotable et facilement stockable.

L’augmentation de la demande est donc particulièrement due à une politique de décarbonisation mise en place par de nombreux pays. L’augmentation des investissements, le caractère polyvalent de cette ressource et les avancées technologiques participent à l’essor du marché de l’hydrogène.

Tous droits réservés - VERVANT ® - Energynews.fr 2021