GWEC interpelle le G20 sur le déploiement de l’Éolien

par | 20 Juil 2021 | Diplomatie Énergétique

Le GWEC réunissant les dirigeants de grands groupes éoliens interpelle les dirigeants du G20 sur le déploiement des renouvelables.

gwec

Le GWEC (Global Wind Energy Council) réunissant les dirigeants de plusieurs grands groupes éoliens interpellent les dirigeants du G20 prévus les 30 et 31 octobre 2021. L’objectif étant de rappeler la nécessité d’accélérer le déploiement des énergies renouvelables pour atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050.


 

Le GWEC dévoile une lettre ouverte

Les PDG des principales entreprises du secteur éolien interpellent d’une même voix les dirigeants du G20. Quelques mois avant la COP 26, 23 dirigeants adresse ainsi une lettre ouverte au sujet des énergies renouvelables.

Les plus grandes firmes du secteur signent cet appel, comme Orsted, Siemens ou SSE par exemple. Des associations représentant l’industrie du secteur au Royaume-Uni, en Chine ou Brésil ont rejoint la déclaration commune. Dans cette lettre, le GWEC appelle les membres du G20 à assumer leur leadership en matière de lutte pour le climat.

« Les membres du G20 représentent plus de 80% des émissions de carbone mondiales, les dirigeants de ces pays détiennent donc le pouvoir et ont le devoir de transformer le système énergétique mondial », déclare le représentant du GWEC Ben Backwell.

 

Les signataires s’alarment d’un manque d’efforts

Les signataires reconnaissent dans un premier temps que des progrès ont été faits. Cependant, ils soulignent aussi que la transition énergétique ne va pas assez rapidement. À ce rythme, la promesse d’une neutralité carbone d’ici à 2050 est selon eux inatteignable.

Dans la tendance actuelle, le réchauffement devrait atteindre 2,4°C en 2050 par rapport à l’ère pré-industrielle. Cela le situe bien au-dessus de l’objectif de 1,5°C prévu par l’Accord de Paris. De même, l’énergie éolienne et les installations renouvelables sont en deçà de la trajectoire requise pour atteindre les objectifs climatiques.

À lire sur Energynews.fr  La Production prévue de Combustibles Fossiles dépasse l'Objectif Climatique de 1,5°C: ONU

 

La nécessité d’actions concrètes

Les dirigeants des entreprises veulent ainsi des objectifs nationaux plus ambitieux. Ils militent pour des actions concrètes, comme la mise en place de plans pour augmenter la production d’énergie éolienne.

Pour atteindre la neutralité carbone en 2050, les signataires s’appuient sur une étude de l’Agence internationale pour l’Énergie. D’après celle-ci, pour atteindre les objectifs climatiques, le déploiement annuel d’électricité éolienne doit quadrupler. Il devrait passer de 93 GW en 2020 à 390 GW en 2030.

La réalisation des objectifs passe également par la mise en place de mécanismes de tarification carbone efficaces. Plus largement, il s’agit de développer des politiques qui dirigent l’argent public vers les secteurs clefs de la transition énergétique.