Vous lisez actuellement
Groupe RES Propose un Parc Agrivoltaïque dans la Sarthe

Groupe RES Propose un Parc Agrivoltaïque dans la Sarthe

  • Groupe RES développe le projet solaire Chaume Solar sur les communes de Saint-Pierre-de-Chevillé et Dissay-sous-Courcillon, dans la Sarthe. Ce parc photovoltaïque produira l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 16.000 personnes. Cette production électrique permettra également d’éviter l'émission de l'équivalent de 9000 tonnes de CO2 par an. Par ailleurs, le projet devrait permettre l'implantation d'activités agricoles sur le terrain du parc.
Groupe RES

Groupe RES développe le projet solaire Chaume Solar sur les communes de Saint-Pierre-de-Chevillé et Dissay-sous-Courcillon, dans la Sarthe. Ce parc photovoltaïque produira l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 16.000 personnes. Cette production électrique permettra également d’éviter l’émission de l’équivalent de 9000 tonnes de CO2 par an. Par ailleurs, le projet devrait permettre l’implantation d’activités agricoles sur le terrain du parc.


 

Le Groupe RES propose un projet agrivoltaïque

1,8 millions d’euros de retombées fiscales sur 30 ans

Le Groupe RES est actuellement en discussions avec un apiculteur dont les ruches pourraient être installées au sein du parc. Également, un agriculteur dont le troupeau de moutons pourrait bénéficier de zones de pâturage et permettre un entretien écologique du site. Enfin, des maraîchers qui pourraient bénéficier de surfaces supplémentaires pour leurs différentes cultures. Tout cela, dans un projet agrivoltaïque mêlant activités agricoles et énergétiques.

La concrétisation de ce projet pourrait générer 1,8 millions d’euros de retombées fiscales sur 30 ans. Ce, au profit des deux communes de Saint-Pierre-de-Chevillé et de Dissay-sous-Courcillon. Mais aussi à la communauté de communes et au département de la Sarthe.

Découvrir
falck

Ce projet est développé depuis 2008 sur des terrains ayant perdu leur usage agricole. En 2009, les deux communes délibèrent en faveur de la création du parc photovoltaïque. Il est finalement relancé en 2020 après la sollicitation de l’appui du Groupe RES pour porter le développement du projet.

Un permis de construire modificatif a ainsi été déposé à l’automne 2020 afin d’améliorer le projet aussi bien d’un point de vue technique que paysager. C’est lors d’une réunion en février 2021 que l’opportunité de créer des synergies avec le monde agricole a émergé.

Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Tous droits réservés - VERVANT ® - Energynews.fr 2021