Vous lisez actuellement
Green Deal Européen: €2 Milliards pour le Solaire et l’Éolien

Green Deal Européen: €2 Milliards pour le Solaire et l’Éolien

  • Le Green Deal européen va profiter d'un financement de 3,4 milliards d'euros parmi lesquels 2 milliards pour le solaire et l'éolien.
green deal européen

Le Green Deal européen va profiter d’un financement de 3,4 milliards d’euros parmi lesquels 2 milliards pour le solaire et l’éolien. La banque d’investissement européenne (BEI) a en effet approuvé ce plan de financement en fin de semaine dernière devant accélérer la transition énergétique européenne.


 

Le Green Deal européen soutient le déploiement du solaire et de l’éolien

En tout, le Green Deal Européen devrait profiter d’un investissement de 3,4 milliards d’euros approuvés par la banque d’investissement européenne. Avec cette annonce, l’EIB met en marche des projets dans différents domaines et pour plusieurs pays européens.

D’abord, un focus sur l’éolien et le solaire avec 2 milliards d’euros investit en Allemagne, en France, en Italie, en Espagne et en Irlande. 700 millions d’euros sont également alloués au développement de transports public propres.

Ce plan fonctionne aussi comme une réponse à la pandémie, avec l’objectif de renforcer la résilience de l’Union face à ce genre d’événements. Ainsi, 720 millions d’euros viennent renforcer l’innovation du secteur privé, notamment pour le développement de capacités numériques. Enfin, le secteur des télécommunications est également concerné, suite à la place centrale de ces infrastructures durant la crise.

 

Un plan de transition énergétique soutenu mondialement

Cette annonce intervient dans un renouveau de l’élan global sur le plan de la lutte contre le changement climatique. Après l’apogée de ce mouvement avec la COP21 et la ratification de l’Accord de Paris en 2015, cet élan avait été mis à mal. La sortie des États-Unis des accords, sous l’impulsion de Donald Trump, avait sérieusement menacé la réalisation des ambitions globales.

Découvrir
nordstream 2

L’élection de Joe Biden, avec sa promesse d’adhérer de nouveau à l’Accord, a relancé un enthousiasme en faveur de la cause climatique. Dans le même temps, les politiques de relance en réponse à la pandémie de Covid-19 ont débloqué des fonds pour de nouveaux investissements. Il y a donc un momentum permettant de mettre en place des projets favorables à la transition énergétique.

 

D’autres plans à suivre : la mise à l’épreuve de la coopération

Suite à ce plan, on peut donc s’attendre à de futurs investissements en faveur de la transition énergétique. Avec son Green Deal, l’Union Européenne a annoncé s’engager à la neutralité carbone d’ici 2050. Cet objectif ambitieux nécessitera de nouveau des investissements de ce genre, facilité par l’EIB.

Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Tous droits réservés - VERVANT ® - Energynews.fr 2021