GNL en Mer Noire: Nouvelle Découverte pour la Turquie

par | 9 Juin 2021 | Énergies Fossiles, Gaz Naturel

La Turquie annonce par le biais de son président Recep Tayyip Erdogan la découverte de gaz naturel liquéfié (GNL) en Mer Noire.
gnl en mer noire

La Turquie annonce par le biais de son président Recep Tayyip Erdogan la découverte de gaz naturel liquéfié (GNL) en Mer Noire. 135 milliards de m3 qui devraient réduire les importations de gaz, malgré des coûts de production élevés.


 

La Turquie découvre 135 milliards de m3 de GNL en Mer Noire

Le président turque Recep Tayyip Erdogan annonce lors d’un discours à Zonguldak une nouvelle découverte énergétique. Il s’agit de 135 milliards de m3 de GNL en Mer Noire, dans le puits d’exploration Amasra-1. Cette trouvaille est faite dans le gisement Sakarya, où la Turquie avait déjà découvert 405 milliards de m3 de GNL.

 

Des coûts d’extraction importants à prévoir

Cette nouvelle source d’énergie va permettre au pays d’alléger sa lourde facture énergétique, alors que les recherches d’alternatives s’intensifient. Le président turc, en chute de popularité ces derniers mois, avait créé le suspense en promettant « une grande nouvelle » pour cette fin de semaine. Cependant, les quantités découvertes restent modestes par rapport aux principaux gisements mondiaux et les experts annoncent des coûts d’extraction importants.

 

Une course à l’énergie… et à l’élection ?

Cette découverte permet aussi au gouvernement Erdogan de rassurer les habitants sur la consommation énergétique du pays. La Turquie consomme environ 45 à 50 milliards de m3 de gaz naturel, principalement importé de Russie. Selon l’autorité régulatrice des marchés énergétiques (EPDK), cela représente une dépense de près de 11 milliards d’euros.

Ainsi, le pays tente de s’émanciper des importations en cherchant ses propres sources, notamment en Méditerranée Orientale, riche en GNL. Les forages réalisés en eaux grecques et chypriotes ont d’ailleurs exacerbé les tensions diplomatiques de la Turquie avec ses voisins. Avec la découverte de ce GNL en Mer Noire, Erdogan a promis que ce gaz naturel « 100% turc » arriverait dans les foyers en 2023… L’année de la prochaine élection présidentielle.