GIDARA Energy s’allie à PARO, BP et Linde

par | 5 Juil 2021 | Énergie Biomasse, Stratégie entreprise

GIDARA Energy et son infrastructure Advanced Methanol Amsterdam collabore avec PARO, BP et Linde pour créer du carburant écologique.
gidara

GIDARA Energy annonce une collaboration entre son infrastructure Advanced Methanol Amsterdam et PARO, BP et Linde. Ces entreprises sont des acteurs clés de la chaîne de valeur des déchets non-recyclables au méthanol avancé.


 

Des biocarburants dans une économie circulaire

L’objectif d’Advanced Methanol Amsterdam (AMA) est de produire des carburants plus écologiques tout en promouvant l’économie circulaire. L’intégration de l’ensemble de la chaîne de valeur est donc essentielle au succès du dossier commercial de GIDARA Energy. Mais aussi aux objectifs de réduction des émissions de CO2 définis par la Directive sur les Énergies Renouvelables RED II.

 

Pelletisation des déchets par PARO

En collaboration avec AMA, la société de traitement des déchets PARO granulera les déchets non-recyclables, qui serviront de matière première. Le matériau d’alimentation granulé deviendra du gaz de synthèse avancé grâce à la technologie HTW brevetée par GIDARA Energy. Il se transforma ensuite en méthanol avancé.

Selon Gerard Putman, directeur de PARO, ce partenariat promet une installation de tri et granulation des déchets adaptée à HTW. En outre, la proximité des sites de PARO et d’AMA permettra d’économiser sur le transport des déchets et des granulés.

 

BP prélèvera le méthanol

GIDARA travaillera avec BP pour le prélèvement du méthanol avancé issu du projet. Ce méthanol pourrait notamment contribuer à la décarbonation des secteurs du transport et de la pétrochimie.

Selon David Bucknall, officiel chez BP :

« bp reconnaît la nécessité de passer d’une économie linéaire à une économie circulaire, ce qui implique de reconsidérer notre façon de penser les déchets. Nous pensons qu’en nous associant à AMA pour le prélèvement de méthanol avancé, nous [serons en mesure d’] intégrer avec succès le produit d’AMA aux multiples marchés de l’énergie dans lesquels nous commerçons. »

 

Linde produira du CO2 vert, nécessaire à l’horticulture

Enfin, GIDARA Energy et AMA travailleront avec OCAP, filiale de Linde, pour le captage et la production de CO2 propre. La pénurie de CO2 vert oblige les serres à en produire en brûlant du gaz naturel, une technique polluante. GIDARA Energy, AMA et Linde s’attelleront également à produire de l’O2, nécessaire au processus de conversion d’AMA.

 

Un projet au potentiel considérable

L’usine AMA produira une moyenne annuelle de 87.000 tonnes de méthanol avancé qui servira pour le mélange de biocarburants avancés. Opérationnelle en 2023, elle représentera un grand pas pour l’Europe en matière de réduction des émissions de CO2.