GE connecte la Centrale Hydroélectrique de Wudongde

par | 1 Juil 2021 | Énergie Hydraulique

GE Renewable Energy connecte la dernière des six unités hydroélectriques les plus puissantes du monde à Wudongde, en Chine. Un an après la mise en service de la première unité, toutes sont désormais opérationnelles.


 

GE réussi les essais de la dernière unité de Wudongde

La dernière unité de la centrale hydroélectrique de Wudongde a accompli ses 72 heures d’essai. Septième plus grande centrale hydroélectrique du monde, Wudongde possède aussi la capacité unitaire en exploitation la plus conséquente. Alors que la Chine vient également de mettre en service la 2ème plus puissante centrale hydroélectrique du monde sur le fleuve Yangsté.

Pour ce projet, GE Renewable Energy Hydro Solutions a fourni 6 groupes électrogènes à turbine Francis de 850 MW. Une seule de ces unités serait capable d’alimenter l’équivalent de 1,8 million de foyers chinois.

 

Une centrale cruciale pour l’alimentation en électricité

La centrale hydroélectrique de Wudongde, située en aval de la rivière Jinsha, possède une capacité installée totale de 10 GW. Elle est un élément clé du projet chinois pour le transport d’électricité Ouest-Est. Ce projet vise à développer les ressources énergétiques des provinces occidentales pour alimenter les provinces orientales, où l’électricité manque.

Wudongde est le troisième projet d’infrastructure énergétique à grande échelle mené conjointement par la Three Gorges Corporation (CTG) et GE. Le barrage des Trois Gorges est connecté au réseau depuis 2008, la centrale hydroélectrique de Xiangjiaba depuis 2014.

Pour mener ce projet à bien, GE a dû moderniser les capacités hydroélectriques locales. L’entreprise gérait le projet depuis Tianjin, où la plupart des composants étaient manufacturés. Elle assemblait les pièces dans une installation spécialement construite à Wudongde, facilitant ainsi la logistique tout en préservant la qualité.

 

CTG-GE : partenariat efficace et bénéfique pour l’environnement

Pascal Radue, DG du département hydroélectrique de GE Renewable Energy, salue un partenariat efficace et favorable à l’écologie :

« [À travers ce projet], nous consolidons le rôle de l’hydroélectricité en tant que fondement du futur paysage énergétique chinois. Le fait que notre technologie aide la Chine à atteindre ses objectifs de réduction des émissions et de conservation de l’énergie est une preuve supplémentaire du partenariat fructueux que CTG et GE Renewable Energy ont établi au cours des 30 dernières années. »

L’énergie propre produite par la centrale de Wudongde devrait permettre d’économiser environ 12,2 millions de tonnes de charbon par an. Elle devrait également empêcher l’émission de 30,5 millions de tonnes de dioxyde de carbone et 104.000 tonnes de dioxyde de soufre.