Fulcrum BioEnergy transforme les Déchets en Carburant

par | 8 Juil 2021 | Énergie Biomasse

Fulcrum BioEnergy achève la construction de la Sierra BioFuels Plant, 1ère usine au monde capable de convertir des ordures en carburant. Le carburant produit servira de kérosène durable, de diesel renouvelable ou d’essence renouvelable.


 

Fulcrum BioEnergy produit un carburant renouvelable à faible coût

Sierra BioFuels Plant, première usine de conversion d’ordure en carburant convertira chaque année 175.000 tonnes de déchets solides municipaux en 11 millions de gallons de syncrude. Ce pétrole brut de synthèse a une teneur en carbone quasi nulle, il pourrait ainsi remplacer les carburants traditionnels. Une seconde transformation sera nécessaire pour qu’il devienne carburant de transport : kérosène durable, diesel renouvelable ou essence renouvelable.

 

Fulcrum Fuel : l’alternative écologique

Le secteur du transport est la seconde industrie la plus polluante au monde, ses acteurs cherchent donc comment polluer moins. Le Fulcrum Fuel est une alternative écologie rentable et certifiée qui ne rejette pas de gaz à effet de serre.

L’entreprise d’ailleurs conclu des accords d’achat de carburant avec des partenaires stratégiques comme BP, United Airlines ou Japan Airlines.

 

La certification « drop-in »

Un carburant drop-in peut se substituer aux carburants d’avion conventionnels sans modifier les appareils ou les moteurs. Le Fulcrum Fuel a été breveté et a obtenu cette certification ce qui le rend concurrent aux autres carburants. Il est non seulement moins cher et plus performant, mais il sert surtout de garantie écologique au transport aérien.

« Il détournera des centaines de milliers de tonnes de déchets d’une décharge locale, tout en aidant nos clients à atteindre leurs objectifs d’émissions nettes de carbones nulles. » déclare le PDG de Fulcrum.

 

 8 sites de production aux États-Unis

L’entreprise pionnière compte s’étendre en se fournissant auprès des services de gestion des déchets. L’entreprise est ainsi sûre que les déchets ne manqueront jamais. Les huit futurs sites seront capables de produire 400 millions de gallons de carburant chaque année. Après les États-Unis, Fulcrum s’attaquera à l’Inde, l’usine de biocarburant de Centerpoint produira 35 millions de gallons de carburant par an.