Frost & Sullivan: Essor du Prosumérisme dans l’Énergie

par | 10 Juin 2021 | Politique Énergétique, Stratégie entreprise

Frost & Sullivan publie un rapport sur l’essor du prosumérisme dans le secteur de l’énergie, grâce aux avancées technologiques.
frost & sullivan

Frost & Sullivan publie un rapport sur l’essor du prosumérisme dans le secteur de l’énergie, grâce aux avancées technologiques. Le consommateur participe désormais à la transition écologique en consommant, mais aussi en produisant de l’énergie.


 

Frost & Sullivan démontre un changement de paradigme dans l’industrie de l’énergie

Selon l’entreprise, les réseaux intelligents sont à l’origine d’un véritable « changement de paradigme » dans l’industrie de l’énergie. Cette dernière est passée d’un modèle commercial conventionnel à une stratégie de commercialisation avancée.  Une distribution active de l’énergie a aussi été mise en place.

 

Le prosumérisme ou la consommation et la production simultanée

Tout d’abord, un prosommateur est à la fois un producteur et un consommateur d’énergie. Ce terme désigne les ménages, entreprises ou coopérations ayant intégré au moins une unité de production d’énergie dans leurs locaux. Il peut s’agir, par exemple, des panneaux photovoltaïques, de petites turbines éoliennes ou encore des pompes à chaleur.

Le prosumérisme séduit de plus en plus et le nombre d’auto-consommateurs dans le monde ne cesse de croître. En Europe, cette tendance s’accélère sous l’impulsion de projets financés par l’Union Européenne.

 

L’enjeu du stockage de l’énergie

En outre, le stockage de l’énergie est en passe de devenir une composante essentielle du prosumérisme. Les prosommateurs produisent, en effet, de l’énergie pour couvrir leurs propres besoins, mais en produisent en réalité davantage.

Il faudrait donc combiner le stockage résidentiel, assuré par des compteurs, à des technologies de micro-réseaux. Cela permettrait d’augmenter considérablement les avantages liés à la production d’électricité locale.

 

Un approvisionnement en énergie plus écologique

La numérisation du secteur de l’énergie a conduit à une convergence technologique entre la demande et l’approvisionnement en énergie. Cela passe par des systèmes de gestion et de stockage de l’énergie, des plateformes de communication et des réseaux intelligents. Ce mécanisme permet ainsi un approvisionnement plus écologique, plus fiable et géré localement.

 

Stabiliser les réseaux électriques

D’autre part, en adaptant leur comportement, les auto-consommateurs peuvent même contribuer à la stabilisation des réseaux électriques. En effet, les compteurs intelligents leur permettent d’équilibrer de manière flexible la consommation et la production d’énergie.

Shrinivas Tukdeo, responsable du programme TechVision chez Frost & Sullivan a d’ailleurs déclaré :

“Nous avons une approche automatisée de la gestion et du contrôle de la production et du stockage de l’énergie. Cela a permis d’optimiser les besoins énergétiques résidentiels et industriels en établissant un échange d’énergie bidirectionnel, assurant la résilience du réseau »

 

Les avantages financiers du prosumérisme

Le prosumérisme assure également des avantages financiers aux participants. Des programmes rémunérateurs encouragent, en effet, les consommateurs à optimiser leur consommation d’énergie. Dans le cas contraire, ces derniers sont sanctionnés par des pénalités, des signaux de prix ou des demandes de réduction.

Cette stratégie limite aussi les pics de demande d’électricité. En effets, avec le prosumérisme, les consommateurs peuvent réduire leurs coûts énergétiques.

 

Frost & Sullivan développent une stratégie de prosommation

Le cabinet de conseil et de recherche propose aux entreprises une stratégie de prosommation. Elle énonce plusieurs points à examiner pour assurer un retour sur investissement maximal.

 

Investissements en recherche et convergence technologique

Tout d’abord, il faut prendre en compte les investissements en recherche et développement pour l’innovation technologique. Le but : continuellement s’adapter aux préférences des consommateurs et aux exigences du réseau.

Ensuite, la convergence technologique entre les entreprises doit être examiné pour assurer la résilience de ce même réseau. Enfin, l’approvisionner en technologies doit se faire auprès de grands fabricants d’équipements originaux (OEM). Une manière de bénéficier de leur expérience.

Le prosumérisme connait donc une popularité grandissante et se développe rapidement grâce aux nouvelles technologies. Ces « petits producteurs » locaux jouent en effet un rôle central dans la transition écologique. Toutefois, l’adoption massive du prosumérisme reste tributaire d’un cadre juridique et de politiques cohérentes en la matière.