Fondation Rockefeller: 500 Millions d’Emplois dans les EnR

par | 22 Sep 2021 | Stratégie entreprise

La Fondation Rockefeller révèle qu'investir dans des systèmes d'énergie renouvelable pourrait mettre fin à la pauvreté énergétique et créer plus de 500 millions d'emplois dans le secteur de l'électricité en Afrique et en Asie d’ici à 2030, tout en économisant 4 milliards de tonnes d'émissions de CO2.

fondation rockefeller

L’étude de la Fondation Rockefeller révèle qu’investir dans des systèmes d’énergies renouvelables distribués (ERD) crée 30 fois plus d’emplois et économise 4 milliards de tonnes d’émissions de gaz à effet de serre par rapport aux alternatives aux combustibles fossiles.


 

La fondation Rockefeller soutient la transition énergétique

En comparaison, investir dans les énergies fossiles sur la même période crée moins d’un demi-million d’emplois directs, dont la grande majorité seraient temporaires. Le rapport, Transforming A Billion Lives: The job creation potential from a green power transition in the energy poor world, calcule que cela pourrait être réalisé avec un investissement annuel de 130 milliards de dollars dans des systèmes d’énergie renouvelable distribués.

En plus de ces emplois directs dans le secteur de l’électricité, cette nouvelle énergie propre créerait également près de 500 millions de nouveaux emplois dans l’agriculture, la santé, l’éducation et les petites et moyennes entreprises et enclencherait une transition verte dans les pays pauvres en énergie au cours de la prochaine décennie.

 

La moitié de la population mondiale n’a pas accès à une électricité fiable

Actuellement, il y a 3,6 milliards de personnes pauvres en énergie – près de la moitié de la population mondiale – qui n’ont pas accès à l’électricité, ou ont accès à une énergie peu fiable, ou sont mal desservies. La grande majorité vit en Afrique en Asie. Dans le même temps, d’importantes percées technologiques au cours de la dernière décennie ont fait des énergies renouvelables l’option la moins chère pour la nouvelle énergie dans plus des deux tiers du monde.

 

Un impact transformateur

Le rapport combine des études de cas qualitatives avec une modélisation économique prédictive pour cartographier le potentiel de création d’emplois qui découlerait d’une augmentation rapide des investissements dans les ERD dans les 63 pays pauvres en énergie d’Asie et d’Afrique. Cela comprend l’extension des systèmes de mini-réseaux d’énergie renouvelable.

Sur la base d’une évaluation détaillée de 75 « utilisations productives » (ou de l’électricité visant à améliorer les opportunités de génération de revenus et la productivité dans des secteurs clés de l’économie), le rapport examine huit secteurs économiques dont la production agricole, la fourniture de biens et services essentiels, la mobilité ou encore l’industrie lourde.

À lire sur Energynews.fr  TotalEnergies et Simply Blue lancent TotalEnergies SBE US

 

Créer plus de 500 millions d’emplois

Mettre fin à la pauvreté énergétique dans les pays pauvres en énergie d’Asie et d’Afrique en élargissant l’accès aux ERD pourrait créer 25 millions d’emplois directs, dont 61 % seraient liés à de modestes systèmes connectés au réseau qui pourraient desservir une entreprise de taille moyenne ou un groupe de petites entreprises engagés dans des activités comme le fraisage, la menuiserie ou la couture.

C’est en somme 30 fois le nombre d’emplois qui seraient créés par un investissement comparable dans de grands actifs de combustibles fossiles centralisés. La grande majorité de ces emplois étant temporaires et axés sur la construction de centrales électriques.

491 millions de nouveaux emplois supplémentaires pourraient être créés dans un éventail d’applications en aval, et 671 millions d’emplois existants pourraient être améliorés grâce à la disponibilité d’une énergie propre et fiable.

Près de la moitié de ces emplois se situent en Asie du Sud, la majorité en Inde ; un quart en Afrique subsaharienne ; et un quart dans la région Asie de l’Est et Pacifique.

En outre, 4 milliards de tonnes d’émissions de CO2 pourraient être économisées, soit l’équivalent de la consommation d’électricité de 726 millions de foyers pendant un an.

 

La plus grande initiative philanthropique pour le développement du renouvelable

Plus tôt cette année, la Fondation Rockefeller et la Fondation IKEA ont annoncé un partenariat pour jeter les bases d’une alliance énergétique mondiale pour lutter contre la crise climatique et la pauvreté énergétique. En engageant 500 millions de dollars chacun, cette collaboration d’un milliard de dollars marque la plus grande initiative philanthropique visant à développer les énergies renouvelables pour une transition énergétique équitable et le développement économique mondial.