Vous lisez actuellement
Fond de Transition Européen approuvé par le Parlement Européen

Fond de Transition Européen approuvé par le Parlement Européen

  • Le fond de transition Européen, destiné à aider les pays dans leur transition énergétique, a reçu l’approbation du Parlement Européen.
fond de transition européen

Le fond de transition Européen, destiné à aider les pays dans leur transition énergétique, a reçu l’approbation du Parlement Européen. 17 milliards d’euros prévus pour la transition énergétique dans les pays fortement contributeur aux émissions carboniques.


 

€17 milliards pour le fond de transition européen

Le fond de transition européen soutiendra les communautés les plus durement touchées par la fermeture des mines de charbon. Mais aussi le secteur du schiste bitumineux et les industries émettant de forte quantité d’émissions. Et ce, dans le but d’aider au développement des industries peu-carbonisées et à la création d’emploi.

Ce fond de €17 milliards combine des liquidités venant du budget de l’UE et du fond de relance Covid-19. Approuvé par le parlement européen, il devra également être approuvé par les 27 pays membre de l’UE.

Le fond est nécessaire pour atteindre les objectifs de réduction d’émission tout en s’assurant qu’aucune communauté n’est laissée sur le côté. Selon les termes approuvés, aucune liquidité ne pourra être utilisée pour supporter le nucléaire, gaz naturels et énergies fossiles.

 

Découvrir
tarification carbone

Un fond insuffisant ?

Cependant, cela ne pourrait pas être suffisant pour s’assurer que toutes les régions puissent être soutenues. Les demandes de la commission et parlement européen d’augmenter les liquidités ont été refusé par les membres de l’UE. Les pays qui devraient bénéficier le plus de cette aide sont la Pologne, l’Allemagne et la Roumanie.

La Pologne emploie près de 115.000 de personnes dans l’industrie du charbon. Pour bénéficier de cette aide, les régions touchées devront fournir un plan détaillé concernant la fermeture des mines. La Commission Européenne a averti la Pologne sur des plans d’étendre la durée d’exploitation de la mine de Turrow jusqu’en 2044.

Prévenant que cela pourrait lui coûter sa part du fond.

Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Tous droits réservés - VERVANT ® - Energynews.fr 2021