Fission Uranium étudie une Mine d’Uranium au Canada

par | 11 Juin 2021 | Énergie Nucléaire

Fission Uranium, société d'exploitation d'uranium, débute son étude de faisabilité pour son projet Patterson Lake South.

Fission uranium

Fission Uranium, société d’exploitation d’uranium, débute son étude de faisabilité pour son projet Patterson Lake South. Située dans la région de Saskatchewan, au Canada, l’exploitation minière aura les coûts d’exploitation les plus bas au monde.


 

Fission Uranium présente un projet économique viable

Une première étude de préfaisabilité, réalisée en novembre 2019, avait souligné le potentiel de la mine d’uranium que Fission Uranium détient et possède à 100%. Ross McElroyn PDG de Fission Uranium, a d’ailleurs rappelé que cette mine était une grande opportunité pour l’entreprise :

« L’étude de préfaisabilité présente le potentiel économique exceptionnel et une empreinte environnementale minimale du projet PLS. »

 

Une étude de faisabilité pour concevoir la mine d’uranium

Vient maintenant l’étude de faisabilité. La première étape visera à collecter des données détaillées au moyen de forages et d’autres travaux sur le terrain. Un processus qui devrait se terminer en juin 2022. La phase deux pourra alors débuter. Il s’agit de la conception de la mine selon les données recueillies.

 

73 trous forés sur 9.945 mètres

Quatre foreuses seront déployées pour un programme de forage extensif de 73 trous sur 9.945m. Ce dernier débutera à la mi-juin. L’objectif : recueillir toutes les données géotechniques, hydrogéologiques, géochimiques et métallurgiques nécessaires. Parallèlement, un autre programme de forage R840W creusera 25 trous supplémentaires. Ces derniers permettront récupérer des données additionnelles pour les analyses de la phase une.

Cette exploitation minière d’uranium réjouit donc particulièrement Fission Uranium. En effet, économiquement ce projet est une réelle opportunité pour l’entreprise.