ExxonMobil découvre un Réservoir d’Hydrocarbures en Guyane

  • ExxonMobil annonce la découverte d’un nouveau réservoir d’hydrocarbures de 70 mètres à Longtail-3, situé dans le bloc Starboek au large de la Guyane.
exxonmobil

ExxonMobil annonce la découverte d’un nouveau réservoir d’hydrocarbures de 70 mètres à Longtail-3, situé dans le bloc Starboek au large de la Guyane. Une nouvelle qui prouve la volonté du leader énergétique de s’imposer sur le territoire guyanais.


 

ExxonMobil fait plusieurs découvertes

Un forage d’ExxonMobil a rencontré des réservoirs d’hydrocarbures de haute qualité de 70 mètres en dessous des intervalles de découverte de Longtail-1. Longtail-3 a été foré par le Stena DrillMAX à plus de 6.100 pieds. Il se situe à environ 3,5 kilomètres au sud de Longtail-1.

En 2018, la firme découvrait  Longtail-1 dans le bloc Stabroek, pour un réservoir de grès pétrolifère de haute-qualité de 78 mètres.

Selon Mike Cousins, vice-président senior de l’exploration et des nouvelles entreprises chez ExxonMobil, cette découverte guyanaise n’est pas isolée. En effet, il évoque notamment la « récente découverte à Uaru-2 ». Avec Longtail-3, elles ont le « potentiel d’augmenter notre estimation des ressources dans le bloc Stabroek ».

 

Des tests toujours en cours dans le bloc Stabroek

Dans le bloc Stabroek, le puits d’évaluation Mako-2 a confirmé la qualité, l’épaisseur et l’étendue du réservoir. Le puits d’exploration Koebi-1 dans le bloc a également mis en évidence des hydrocarbures non commerciaux. Les données permettront de prendre en charge un potentiel cinquième navire de stockage et déchargement. Cette fois, à l’Est du complexe de Liza.

 

Stabroek, un bloc partagé

Le bloc Stabroek s’étend sur 6,6 millions d’acres, soit 26.800 kilomètres carrés. Esso Exploration and Production Guyana Limited, filiale d’ExxonMobil, participe à hauteur de 45 % dans le bloc Stabroek. De son côté, Hess Guyana Exploration Ltd. détient une participation de 30 %. Quant à CNOOC Petroleum Guyana Limited, filiale de CNOOC Limited, 25% lui appartiennent.

 

Découvrir
gazprom

Deux navires de forage supplémentaires en Guyane

ExxonMobil a déployé deux navires de forage supplémentaires, le Stena DrillMAX et le Noble Sam Croft, au premier trimestre 2021. Ils permettront des explorations et évaluations plus poussées, en poursuivant les activités de forage offshore en Guyane. Avec cela, ExxonMobil continue d’avancer sa campagne de 15 puits dans le bloc Stabroek.

DrillMAX passera ensuite à Whiptail-1, et le Noble Sam Croft prend en charge le forage de développement pour Liza Phase 2.

 

Plus de 2600 fournisseurs guyanais partenaires

Avec ces découvertes, Mike Cousins espère qu’ExxonMobil continuera « à tirer parti » de ses « principaux avantages concurrentiels ». Cela permettrait d’offrir « une valeur substantielle au peuple guyanais, à nos partenaires et actionnaires » déclare-t-il.

ExxonMobil continue ainsi d’affirmer sa position prépondérante en Guyane. En effet, l’entreprise comptait au premier trimestre 2021 plus de 2 600 fournisseurs guyanais et 600 fournisseurs locaux soutenant ses activités. Le personnel guyanais a également suivi plus de 40.000 heures de formation en Guyane, à Trinité-et-Tobago et aux États-Unis.

Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Tous droits réservés - VERVANT ® - Energynews.fr 2021