Evergreen: le Trafic Reprend sur le Canal de Suez

par | 29 Mar 2021 | Diplomatie Énergétique

Le porte-conteneurs qui bloquait le canal de Suez depuis mardi dernier a finalement été remis à flot au bout d’une longue semaine. Le trafic maritime…

Evergreen

Le porte-conteneurs qui bloquait le canal de Suez depuis mardi dernier a finalement été remis à flot au bout d’une longue semaine. Le trafic maritime sur la voie navigable peut désormais reprendre. Plus de 300 navires étaient immobilisés aux extrémités et au milieu de cette voie qui représente 15 % du trafic maritime mondial.


 

Evergreen renfloue enfin son porte-conteneur l’Ever Given

Abdel Fattah al-Sissi annonce la réouverture du canal

L’Autorité du canal de Suez (SCA) a déclaré dans la matinée que le navire avait été en grande partie redressé. Les hautes eaux de l’après-midi ont finalement permis aux équipes sur place de remettre complètement à flot le navire.

Le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, a souhaité annoncer en personne la fin de la crise et la reprise du commerce sur le canal.

Accélération du trafic

La SCA a annoncé que le trafic maritime dans le canal reprendra une fois que le navire aura atteint la zone des lacs. Par conséquent, les convois à travers le canal s’accéléreront. Plus de 100 navires pourraient également entrer dans le canal chaque jour.

Osama Rabie, président de la SCA a déclaré à la télévision publique égyptienne que plus une seule seconde ne sera perdue.

Au moins 369 navires attendent de transiter par le canal, dont des dizaines de porte-conteneurs, de vraquiers, de pétroliers et de navires transportant du gaz naturel liquéfié (GNL) ou du gaz de pétrole liquéfié (GPL).

À lire sur Energynews.fr  Chine: l'IEA confiante pour la Neutralité Carbone en 2060

Blocage de l’Ever Given depuis près d’une semaine

L’Ever Given, long de 400 mètres, bloquait en diagonale la section sud du canal de Suez. Cet accident a été causé par des vents violents mardi dernier. Il a ainsi entraîné l’interruption du trafic sur la route maritime la plus courte entre l’Europe et l’Asie.

Certains expéditeurs craignaient que le déblocage du canal ne prenne plusieurs semaines. Des cargaisons ont donc été acheminées autour du cap de Bonne-Espérance pour contourner le canal. Ce détour ajoute jusqu’à deux semaines aux trajets et des coûts supplémentaires de carburant.

Les perturbations du transport maritime mondial pourraient prendre des semaines, voire des mois à se résorber d’après le groupe de transport maritime Maersk.