Espagne: Émissions Carbone au plus bas depuis 1990

par | 5 Juil 2021 | Politique Énergétique

L'Espagne atteint en 2020 des niveaux d'émission de carbone au plus bas depuis 1990. Une situation en partie imputable à la Covid-19.

espagne

L’Espagne atteint en 2020 des niveaux d’émission de carbone au plus bas depuis 1990. Une situation enviable et dans le sens des objectifs internationaux de réduction des émissions carbone. Mais imputable en grande partie à la pandémie de Covid-19.


 

Espagne : les émissions carbones chutent de 13,7%

Les émissions de carbone ont fortement diminué en Espagne en 2020 indique le ministère de l’Environnement. Par rapport à l’année précédente, elles ont chuté de 13,7%, pour atteindre des niveaux d’avant 1990. Le niveau d’émissions s’est donc élevé à 272 millions de tonnes, soit 6,4% de moins qu’en 1990.

Cette chute s’explique notamment par le ralentissement économique provoqué par la pandémie de Covid-19. Certains services ferment, les habitants utilisent moins les transports, diminuant mécaniquement les émissions. Le montant d’électricité généré dans le pays a d’ailleurs diminué de 3,6% en 2020. Cela fait aussi suite aux restrictions imposées aux entreprises et commerces pour diminuer la propagation du virus.

 

Pour la neutralité carbone en 2050

Cette chute s’explique aussi par une politique de transition énergétique menée par le gouvernement espagnol. Depuis plusieurs années, l’Espagne transforme son système énergétique. Le pays s’appuie davantage sur le renouvelable et espère rendre son économie neutre en carbone d’ici à 2050.

L’Espagne a mené des plans ambitieux pour transformer son système énergétique depuis 2015. Le pays a par exemple proposé une meilleure tarification du gaz et de l’électricité. L’Espagne a aussi fermé toutes ses centrales à charbon, se concentrant sur le problème du changement climatique.

À lire sur Energynews.fr  Russie: Nouvelle Stratégie de Décarbonation

 

44% de renouvelable dans le mix énergétique

Ce constat reste cependant à nuancer, le mix énergétique espagnol étant toujours massivement dominé par les énergies fossiles. Même si la progression du renouvelable est notable : de 33% à 44% du mix de 2010 à 2020.

Le gouvernement de Pedro Sanchez veut désormais étendre les installations renouvelables dans les foyers et les entreprises. Il souhaite également promouvoir leur usage pour l’industrie et le chauffage. Il entend enfin soutenir la production de biocarburants, de gaz renouvelables et d’hydrogène.

L’Espagne peut pour cela compter sur ses paysages naturels. Le pays dispose d’un soleil abondant, de vallées venteuses et de vastes plaines, favorisant le développement du renouvelable. Cette politique pourrait alors permettre de nouveau de faire descendre les émissions de carbone.