Vous lisez actuellement
Equinor proposera son Plan de Transition à ses Actionnaires

Equinor proposera son Plan de Transition à ses Actionnaires

  • Equinor veut que, dès 2022, ses actionnaires participent à la définition de son plan de transition énergétique et écologique.
equinor

Equinor veut que, dès 2022, ses actionnaires participent à la définition de son plan de transition énergétique et écologique. Le plan sera ainsi présenté puis voté par les actionnaires, puis mis à jour tous les trois ans. Le groupe veut favoriser la biodiversité et atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050.


 

Equinor change de politique énergétique

Dans un communiqué, Equinor annonce qu’à partir de 2022, elle soumettra son plan de transition énergétique au vote des actionnaires. Le groupe norvégien mettra à jour le plan tous les trois ans pour un vote consultatif. Il détaillera son avancement chaque année. La société fait partie des premières entreprises de son secteur à introduire une telle mesure.

Dans le même sens, en février 2021, le pétrolier BP choisissait d’attribuer une part des actions de l’entreprise à ses 60.000 employés pour les impliquer dans la démarche de neutralité carbone.

Cette décision fait écho aux efforts réalisés par Equinor en matière de climat et d’environnement. Anders Opedal, PDG du groupe, insiste d’ailleurs sur ses changements :

Equinor a pour ambition d’être une entreprise leader de la transition énergétique. Nous pensons que le plan permettra un engagement et une collaboration plus actifs pour les futures opportunités.

 

Un nouvel ensemble d’engagements environnementaux et énergétiques

Equinor présente également un nouvel ensemble d’engagements en faveur de la biodiversité. La société a par exemple établi des zones d’exclusion volontaire pour ses activités, afin de les préserver :

“Une croissance accélérée des énergies renouvelables, de nouvelles solutions bas carbone et un portefeuille pétrolier et gazier optimisé à faibles émissions sont des piliers clés de notre stratégie de transition énergétique. Mais pour réussir, la transition énergétique doit aller de pair avec des pratiques qui protègent l’environnement et valorisent la biodiversité” a poursuivi Anders Opedal.

 

Découvrir
schlumberger

Réduire de 70% les émissions de CO2 de la Norvège

Equinor s’est donc engagé à stimuler les investissements dans les énergies renouvelables. Le groupe s’est aussi fixé comme objectif à long terme de réduire les émissions de gaz à effet de serre à zéro net d’ici 2050. Il a également prévu de réduire les émissions absolues en Norvège de 40% d’ici 2030 et de 70% d’ici 2040.

 

Les activistes réclame l’inclusion des émissions de Scope 3

Cependant, ces objectifs à court et moyen terme ne prennent pas en compte le Scope 3. Le terme désigne des émissions indirectes, telles que l’extraction de matériaux achetés par l’entreprise pour la réalisation du produit, ou les émissions liées au transport des salariés et des clients venant acheter le produit. C’est la part la plus importante des émissions d’une entreprise.

Le groupe activiste néerlandais Follow This a donc demandé à Equinor d’inclure le Scope 3 dans ses objectifs à court et moyen termes. Un vote est prévu le 11 mai prochain, et l’entreprise a par ailleurs appelé ses actionnaires à rejeter la proposition.

Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Tous droits réservés - VERVANT ® - Energynews.fr 2021