Equinor présente sa Stratégie de Transition Energétique

par | 17 Juin 2021 | Stratégie entreprise

Equinor a présenté sa stratégie pour augmenter les flux de trésorerie, les rendements et accélérer la transition énergétique de l’entreprise. Cette stratégie servira l’ambition d’Equinor de devenir une entreprise énergétique nette zéro d’ici 2050. À plus court terme, l’entreprise souhaite aussi réduire l’intensité carbone nette de 20% d’ici 2030 et de 40% d’ici 2035.


 

Equinor : une augmentation de 50% des investissements pour le renouvelable

La stratégie d’Equinor consiste à augmenter les investissements annuels bruts à plus de 50% dans les énergies renouvelables d’ici 2030. Ensuite, l’entreprise souhaite accroitre les rendements avec un flux de trésorerie d’environ $35 milliards. Le dividende trimestriel en espèces sera augmenté à 18 cents par action pour introduire un nouveau programme de rachat d’actions.

 

4,5 milliards de dollars de flux de trésorerie pour la Norvège

Equinor souhaite générer un flux de trésorerie annuel moyen d’environ 4,5 milliards de dollars sur la  2021-2030. Une sommes destinée uniquement au plateau continental norvégien.

À l’échelle internationale, l’entreprise priorise les activités à l’étranger, où elle pourra utiliser ses compétences de base. De fait, son portefeuille international devrait générer de solides flux de trésorerie, puis s’orienter vers des prix plus bas.

 

Renforcer sa position de leader de la gestion du carbone

La transition énergétique permet à Equinor de profiter d’une position de leader dans la gestion du carbone et de l’hydrogène. L’entreprise souhaite développer la capacité de stockage de 15 à 30 millions de tonnes de CO2 par an d’ici 2035.

Elle pourra alors s’étendre à de nouveaux marchés, et fournir de l’hydrogène propre dans plusieurs pôles industriels. Anders Opedal, le président et chef directeur d’Equinor, est enthousiaste :

« Nous prévoyons une croissance rentable significative dans les énergies renouvelables et les solutions à faible émission de carbone. »

 

Equinor : un programme de rachat d’actions en deux temps

Le Conseil d’administration met en place un nouveau programme annuel de rachat d’actions d’environ 1,2 milliard de dollars dès 2022. L’entreprise prévoit alors d’exécuter deux tranches de rachat d’actions en 2021, chacune d’un montant de 300 millions de dollars. La première tranche sera lancée après l’annonce des résultats du deuxième trimestre, et la deuxième après celle du troisième trimestre.

Ce nouveau programme de rachat d’actions sera mis en œuvre selon plusieurs conditions. D’une part, lorsque les prix du pétrole Brent dépasseront les 50-60 USD/bbl. De plus, il nécessite que le ratio d’endettement net d’Equinor reste dans les limites de l’objectif annoncé de 15 à 30%.

 

Un accord avec l’État norvégien

L’entreprise a aussi déclaré annuler le programme initial de rachat d’actions de 5 milliards de dollars, lancé en 2019. La stratégie vise à réduire le capital social émis, puisque toutes les actions rachetées dans ce cadre seront annulées.

Sur la base d’un accord entre Equinor et l’État norvégien, ce dernier participera aux rachats d’actions sur une base proportionnelle. Ce partenariat entre l’entreprise et l’État bénéficiera à long terme à la transition énergétique norvégienne.

Avec cette stratégie Equinor favorise donc sa transition énergétique. L’entreprise s’assure aussi un meilleur bilan économique.