Éolien offshore : Total et Iberdrola pour le projet danois THOR d’1GW ?

éolien offshore

 

Le parc éolien offshore THOR, d’une capacité comprise entre 800MW et 1GW, sera l’un des plus grands au monde. Situé en pleine Mer du Nord, le projet devrait être mis en service entre 2025 et 2027. Pour le développer, l’Agence danoise de l’énergie (DEA) a lancé un premier appel d’offres en septembre 2020.


Après pré-sélection, Total s’est associé à l’espagnol Iberdrola, distributeur de gaz et d’électricité, afin de faire une offre. Le consortium travaille à son élaboration et espère être sélectionné d’ici la fin de l’année.

 

7,3 GW d’éolien offshore pour Iberdrola

 

En matière d’éolien offshore, en décembre 2020, Iberdrola acquiert 50% de la firme polonaise Sea Wind. Cette acquisition marque la volonté de l’entreprise de développer ses activités offshore. En effet, l’entreprise exprime l’ambition de développer près de 7,3 GW de projets éolien offshore en mer. Et ce, tout en agrandissant sa zone géographique.

Jonathan Cole, directeur général mondial de l’éolien offshore chez Iberdrola s’est réjoui en ces termes :

« En tant que leader mondial de l’éolien offshore, avec des projets majeurs déjà en cours en mer du Nord et en mer Baltique, nous nous réjouissons de pouvoir apporter notre expérience à cette nouvelle entreprise passionnante. »

 

À lire sur energynews.fr : Exploitations Pétrolières en Mer du Nord: Le Danemark signe la Fin

 

THOR pour la neutralité carbone danoise

 

Arrêt des exploitations d’hydrocarbures d’ici 2050 au Danemark

Jonathan Cole ajoute :

« Le développement continu de l’éolien offshore est vital pour offrir un monde décarboné, et THOR sera un projet très important pour la transition énergétique du Danemark. »

Découvrir
res

En ce sens, le jeudi 3 décembre 2020, le parlement danois a voté pour l’arrêt définitif des exploitations d’hydrocarbures d’ici à 2050. Ainsi, le projet THOR participe de la transition énergétique du pays.

 

Le Danemark fait de la protection du climat sa priorité

Martin Rune Pedersen, président de Total Danemark et Vice-président de son développement offshore à déclaré :

« nous avons l’ambition d’atteindre le « net zéro » d’ici 2050 … et de jouer un rôle majeur dans la transition énergétique en Europe. Notre participation à l’appel d’offres THOR s’inscrit dans cette ambition car elle sous-tend notre volonté de soutenir la transition énergétique au Danemark,(…). »

En somme, le gouvernement danois a fait de la protection du climat sa priorité. La décision de cesser toute nouvelle exploitation pétrolière ou gazière s’inscrit dans cet agenda politique.

Egalement, l’utilisation de l’énergie éolienne offshore et son inclusion dans l’offre énergétique danoise vont permettre au pays d’accroître son indépendance énergétique. Dans le même temps, de réduire son empreinte carbone en consommant une énergie plus propre.

 

Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Tous droits réservés - VERVANT ® - Energynews.fr 2021