Energy Fuels bouscule le Marché de l’Uranium Américain

par | 19 Juil 2021 | Énergie Nucléaire

Energy Fuels noue une alliance stratégique avec International Consolidated Uranium (CUR) qui fait son entrée dans le secteur de l’uranium aux États-Unis.


 

Energy Fuels Un nouvel entrant dans le secteur de l’uranium

L’alliance, accompagnée de l’acquisition d’une partie d’Energy Fuels, devrait permettre à CUR de devenir un nouvel acteur dans le secteur de l’uranium aux États-Unis. Le portefeuille de projets acquis dans le cadre de la transaction comprend trois anciennes mines situées dans l’Utah. Il s’agit de Tony M Mine, Mine Daneros et Mine Rim, toutes les trois plus exploitées depuis une décennie.

L’Alliance avec Energy Fuels, le principal producteur d’uranium américain, permettra à CUR d’être le deuxième développeur d’uranium américain actuel. CUR aura un accès garanti à l’usine White Mesa d’Energy Fuels, qui est la seule usine d’uranium conventionnelle autorisée et en activité aux États-Unis.

 

Conditions et structures de l’acquisition

La contrepartie payable à Energy Fuels pour l’acquisition comprend 2 millions de dollars américains payables à la clôture. Le nombre d’actions de CUR permet à Energy Fuels de détenir 19,9 % des actions de CUR en circulation immédiatement. CUR versera également des frais de traitement du minerai produit sur les projets à venir.

 

Un secteur stratégique à reconquérir

L’acquisition et l’alliance devraient permettre à CUR de devenir un nouvel acteur dans le secteur de l’uranium aux États-Unis. Les États-Unis sont actuellement le plus grand producteur d’énergie nucléaire au monde et, par extension, le plus grand consommateur d’uranium. Dans le même temps, la production américaine d’uranium est presque inexistante.

Fin 2020, le gouvernement approuvait le projet de création d’une réserve nationale stratégique d’uranium aux États-Unis.