Énergies Renouvelables: Pompili facilite l’Intégration au Réseau

par | 16 Juil 2021 | Politique Énergétique

Les énergies renouvelables vont pouvoir être raccordées aux réseaux publics d’électricité plus facilement en France.

energies renouvelables

Les énergies renouvelables vont pouvoir être raccordées aux réseaux publics d’électricité plus facilement en France grâce à l’arrêté signé par la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili. Cela va permettre d’ajouter 750 MW de puissance supplémentaire d’ici à 2030.


 

Les énergies renouvelables pourront être raccordées plus facilement

Un nouvel arrêté à propos des énergies renouvelables vient d’être signé par la ministre de la Transition écologique française, Barbara Pompili. Il permettra aux producteurs d’énergie renouvelables de demander une offre de raccordement dite « alternative » aux gestionnaires de réseau d’électricité. Cette offre devrait être moins onéreuse et plus rapide que l’offre actuelle.

Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique déclare :

« Elles permettent en effet de raccourcir et diminuer le coût du raccordement des installations de production d’énergie renouvelables. »

Cet arrêté va ainsi permettre de réduire le coût global des énergies renouvelables. Il s’agit donc d’une grande avancée vers la construction du système électrique de demain.

 

Établir de nouvelles capacités de raccordement

Cette décision permettra aux gestionnaires de réseau d’électricité de déroger temporairement aux règles de dimensionnement des installations de réseau électrique. Cela permettra d’établir de nouvelles capacités de raccordement pour les énergies renouvelables sans bouleverser les infrastructures présentes. Ainsi cet arrêté permettra d’injecter dans le réseau électrique l’énergie produite à partir de ressources renouvelables.

 

750 MW de puissance supplémentaire d’ici 2030

Selon le ministère de la Transition écologique, cette mesure permettra de déployer 750 MW de puissance supplémentaire d’ici à 2030. Elle permettra de simplifier le déploiement des énergies renouvelables en France. Ce moyen efficace devrait en effet accélérer le développement des énergies propres sur le réseau électrique.

« Ces mesures s’inscrivent pleinement dans notre politique d’accélération du déploiement des énergies renouvelables en France. », annonce Barbara Pompili.

 

À lire sur Energynews.fr  Gel des Tarifs du Gaz: la CRE pour une Baisse de Fiscalité

Injecter la totalité de l’électricité produite

Les gestionnaires du réseau public devront proposer une offre garantissant l’injection de la totalité de l’électricité produite. Or ponctuellement, l’énergie produite pourra être écrêtée de manière limitée après un accord entre le producteur et le gestionnaire.

Des raccordements « alternatifs » sans la garantie de pouvoir injecter à tout moment toute l’énergie produite pourront être réalisés. Ils seront moins chers ou plus rapides que les raccordements précédents.

Cette mesure prise par le ministère de la Transition écologique ne doit tout de même pas limiter les investissements. Car cela empêcherait l’État d’atteindre ses objectifs dans sa politique énergétique. C’est pour cela que l’arrêté fixe des limites pour l’écrêtement.