Énergies Renouvelables en France: 25% de la Consommation

par | 22 Juin 2021 | Politique Énergétique

Les énergies renouvelables en France ont fourni au total plus de 56.828 MW et 36,1 TWh au premier trimestre 2021. Celles-ci couvrent ainsi 25,8% de la consommation électrique selon le syndicat des énergies renouvelables.


 

Les énergies renouvelables en France : panorama

En France, on compte quatre types de parcs d’énergies renouvelables (EnR) qui produisent une part conséquente d’énergie. D’une puissance totale qui s’élève à 56.828 MW au 31 mars 2021. Cela correspond à 25,8% de la production d’électricité en France selon le syndicat des énergies renouvelables.

La filière hydroélectrique domine avec 14,5%, viennent ensuite l’éolien avec 8,4%, le solaire avec 1,7%. Enfin, les bioénergies avec 1,4%.

 

992 MW raccordés au 1er trimestre 2021

Le premier trimestre 2021 a vu une nette augmentation de la puissance du parc électrique EnR. 992 MW de nouvelles installations ont, en effet, été raccordés aux réseaux électriques métropolitains. Avec respectivement 634 MW pour le solaire et 317 MW pour l’éolien. Depuis dix ans, aucune nouvelle installation n’avait atteint les 634 MW en un trimestre, c’est un record pour le parc solaire.

 

Les énergies renouvelables en baisse ?

Si les énergies renouvelables ont produit 56.828 MW au premier trimestre 2021, ce chiffre est en baisse de 4% par rapport au trimestre 2020. Par exemple, la filière bioénergies a produit 1,9 TWh ce trimestre, mais c’est 2% de moins comparé à l’année dernière. Idem pour l’éolien qui a produit 11,8 TWh ce trimestre, en baisse par rapport au record trimestriel de 2020.

Ces baisses sont cependant contrebalancées par la hausse du parc solaire (+13%) et du parc hydroélectrique (+6%). Ainsi le parc solaire a produit 2,4 TWh durant les trois premiers mois de l’année, 19,9 TWh pour le parc hydroélectrique.

 

Les attentes de la Programmation Pluriannuelle de l’Énergie pour 2023

La PPE a fixé des objectifs à court terme, pour la fin 2023 afin de répondre aux objectifs de la Loi Énergie-Climat. D’ici à 2030, le mix énergétique comprendra 40% d’énergies renouvelables, il reste donc à atteindre les 15% restants.

Il faudrait ainsi passer de 17.910 MW d’énergie éolienne à 24.100 MW, de 10.990 MW d’énergie solaire à 20.100 MW. Certains de ces objectifs risquent de ne pas être aboutis en 2030, car leur taux d’atteinte est trop faible. 54% seulement pour le solaire par exemple. L’objectif du parc hydroélectrique de 25.700 MW est quant à lui, déjà atteint à 99,2%.

Alors que l’objectif pour 2010 était d’atteindre 21% d’énergies renouvelables, c’est seulement en 2021 que l’on a atteint 25%. Même si c’est avec un peu de retard, la France délaisse les énergies fossiles pour les renouvelables.