Énergies Renouvelables 2020: Année Record d’installations

par | 6 Avr 2021 | Politique Énergétique

Les énergies renouvelables en 2020 ont, malgré la Covid-19, réussi à s’imposer un peu partout dans le monde avec 260 GW supplémentaires. Soit une optimisation de 50% sur l’expansion de 2019 selon l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA).


 

Le début de la « décennie des énergies renouvelables » ?

Les statistiques annuelles sur la capacité renouvelable de l’IRENA 2021 mettent en exergue l’augmentation conséquente de la part des énergies renouvelables pour la deuxième année consécutive.

91% des nouvelles capacités renouvelables pour l’éolien et le solaire

Plus de 80% de l’ensemble de la nouvelle capacité électrique ajoutée l’année dernière se révélait être renouvelable, le solaire et l’éolien représentant 91% des nouvelles énergies renouvelables. Un dépassement conséquent des estimations précédentes ainsi que de l’ensemble des records précédents, salué par le directeur général de l’IRENA, Francesco Camara.

Si l’ajout de combustibles fossiles s’est élevé à plus de 6%, le solaire et l’éolien ont donc mené la croissance, contribuant respectivement à 127 GW et 111 GW de nouvelles installations. Tandis que l’hydroélectricité se maintient comme la plus grande part de la production mondiale d’électricité renouvelable, représentant plus de 43% de la capacité renouvelable totale.

« une histoire remarquable de résilience et d’espoir »

« Ces chiffres racontent une histoire remarquable de résilience et d’espoir. Malgré les défis et l’incertitude de 2020, les énergies renouvelables sont apparues comme une source d’optimisme indéniable pour un avenir meilleur, plus équitable, résilient, propre et juste », a déclaré le Directeur général de l’IRENA, Francesco La Camera.

Une expansion imparable impulsée par la Chine et les États-Unis entre autres, et portée par pléthore de chiffres encourageants. Toutefois, de nombreux efforts restent pour atteindre les objectifs d’une économie nette zéro en 2050.