EIT InnoEnergy et la France créent l’EBA 250

par | 12 Juil 2021 | Politique Énergétique

EIT InnoEnergy signe un protocole avec la France pour créer l’académie EBA 250 et re-qualifier des travailleurs pour les usines de batteries.

EIT InnoEnergy

EIT InnoEnergy signe un protocole d’accord avec la France afin de créer l’académie EBA 250. Cette école aura pour but de re-qualifier et perfectionner des dizaines de milliers de travailleurs pour les usines françaises de batteries.


 

EIT InnoEnergy, pourvoyeur de solutions concrètes

EIT InnoEnergy est une communauté d’innovations durables soutenue par l’institut européen d’innovations et de technologies EIT. Ainsi, ce partenariat à la fois public et privé souhaite combler la pénurie de personnels compétents. Pour ce faire, elle ambitionne de former près de 800.000 travailleurs qualifiés d’ici à 2025.

 

Des investisseurs pour combler les lacunes présentes

La France construit actuellement trois immenses usines productrices de batteries, dont elle prévoit l’exploitation pour 2023. De fait, son besoin en ingénieurs et techniciens qualifiés ne cesse de croître. C’est dans cette optique que les partenaires souhaitent créer cette nouvelle plateforme d’échange et de formation.

Reconvertir la main-d’œuvre travaillant auparavant dans le secteur des énergies fossiles est un besoin essentiel. Il convient en effet d’augmenter la capacité de production de batteries en Europe afin de poursuivre l’électrification des transports et la décarbonisation de l’énergie. Tout cela doit être réalisé pour atteindre les objectifs européens du green deal.

Les cours dispensés dans cette académie sont conçus par des experts travaillant actuellement dans le secteur de la batterie et donnés en ligne et en présentiel. Tout travailleur ou cadre employé dans le secteur de l’énergie peut prétendre à ces formations.

À travers cette nouvelle initiative, EIT InnoEnergy démontre une fois de plus qu’elle est au cœur de la transition écologique européenne. Ses investissements massifs dans le secteur de l’énergie montrent bien que le groupe est un acteur majeur de la transition énergétique.