DoE: lancement de l’Application SolarAPP+

par | 20 Juil 2021 | Énergie Solaire

Le DoE (Department of Energy) américain lance une plateforme qui permet d’accélérer l’approbation des projets solaires. Les entreprises du secteur se sont unies aux associations d’État pour l’énergie solaire afin de promouvoir l’application SolarAPP+.


 

Le DoE accélère l’obtention des permis pour projets solaires

L’annonce de la première plateforme d’autorisation en ligne remue le secteur de l’énergie solaire aux États-Unis. Développée par le National Energy Laboratory du DoE, SolarAPP+ permettra de réduire le temps et le coût des autorisations traditionnelles. En faisant la demande en ligne, les clients économisent de l’argent et les installateurs réalisent plus de projets.

 

Maintenir l’intégrité du processus d’autorisation

En passant par internet, le risque serait de nuire à l’intégrité du processus traditionnel d’autorisation qui faisait appel aux juridictions. Mais SolarAPP+ apparaît comme une solution propre à chaque ville. Seuls les responsables locaux peuvent en effet décider s’ils adoptent la plateforme. Celle-ci ne va pas remplacer, mais aider les juridictions à traiter les installations solaires plus efficacement et pour moins cher.

 

Réduction des coûts et gains d’efficacité

Avec l’application, il sera possible de lancer des projets solaires de partout et tout le temps. Ces aspects sont essentiels pour les consommateurs. C’est aussi ce qui permettra d’atteindre une croissance rapide de l’énergie solaire. Les clients économiseront, les installateurs solaires pourront quant à eux installer plus de projets tout en contribuant aux économies locales.

 

Le coût d’installation est 3x plus chère aux États-Unis

C’est une révolution pour l’énergie solaire parce qu’aux États-Unis, les couts d’installation sont deux à trois fois plus élevés qu’en Europe. Surtout, la plateforme aidera à désengorger les juridictions qui appliquent un système de permis traditionnel. Les collectivités locales qui délivrent instantanément des permis en ligne traitent un volume jusqu’à quatorze fois plus important.

Nombreux sont les acteurs à vouloir promouvoir l’adoption de SolarAPP+ : groupes d’entreprises solaires, associations d’État, défenseurs d’énergies propres, organisations environnementales. Tous se sont unis pour faire campagne à donner de la visibilité à la plateforme. Leur objectif : amener plus de cent juridictions à adopter le nouvel outil d’ici à l’été 2022.

Les coprésidents de la campagne assurent qu’adopter SolarAPP+ engendre moins de pollution, plus d’emplois et d’avantages économiques locaux. De quoi faire plaisir même aux plus réticents, tout en aidant la planète.