Déchets Nucléaires Allemands bientôt Rapatriés

par | 18 Juin 2021 | Énergie Nucléaire

Les déchets nucléaires allemands traités en France par Orano, pourront repartir dans leur pays d’origine, d’ici la fin 2024. C’est ce que prévoit un nouvel accord franco-allemand.


 

5 310 tonnes de déchets nucléaires allemands

Le spécialiste du nucléaire Orano s’occupe, à son usine de La Hague, du traitement et recyclage des déchets nucléaires. Entre 1978 et 2008, quatre firmes allemandes ont envoyé pas moins de 5 310 tonnes de combustibles usés. Il s’agit de RWE, PreussenElektra, EnbW et Vattenfall.

Pourtant, si l’Allemagne avait déjà rapatrié la majorité des déchets, un reste demeurait en France. Les gouvernements français et allemands se sont finalement accordés.

 

Renvoi prévu pour la fin 2024

Le retour à l’envoyeur est prévu avant la fin 2024, par train, via un transport unique. La cargaison comportera les déchets à haute activité radioactive vitrifiés, représentant l’équivalent en masse et en radioactivité que les déchets initiaux.

De plus, elle permettra à l’usine de renvoyer également des emballages métalliques très faiblement radioactifs en Allemagne. Orano percevra une contrepartie financière pour l’organisation du transport. Mais le montant, encore en discussions, n’a pas été divulgué.

 

La loi française dispose du renvoi des déchets nucléaires

En France, la loi impose le rapatriement des déchets nucléaires étrangers. En effet, à long terme, ces derniers ne peuvent pas rester sur le territoire national. Les firmes allemandes étaient les premières à se confronter à cette problématique, et à faire traiter leur déchets dans l’usine.

Pour cause, l’Allemagne a décidé d’abandonner le nucléaire depuis 2011. Désormais, l’usine d’Orano traite également des déchets en provenance de la Belgique, ou encore du Japon. En somme, il s’agit d’un accord sensé, à l’heure où les déchets nucléaires préoccupent.