Coût des Énergies: les EnR en Gain de Compétitivité

par | 23 Juin 2021 | Politique Énergétique, Stratégie entreprise

Le coût des énergies renouvelables est devenu plus profitable que celui des énergies fossiles. Les pays émergents ont économisé près de $32 milliards annuellement depuis 2010. Une tendance qui devrait perdurer pour le futur.


 

Le coût des énergies renouvelables plus compétitif que le fossile

Le passage aux énergies renouvelables (EnR) a permis aux économies émergentes d’économiser $156 milliards. En effet, selon l’International Renewable Energy Agency (IRENA), ces pays ont économisé jusqu’à $6 milliards par an grâce aux projets développés en 2020.

En outre, la part d’énergie renouvelable devenue plus avantageuse que les énergies fossiles les plus compétitives a doublé cette année. Cela correspond à 62% des projets développés en 2020, soit 162 GW de capacité additionnelle.

 

Les EnR deviennent avantageuses pour les pays émergents

La baisse continue du prix des énergies renouvelables en font une ressource avantageuse pour les pays en développement. Source d’énergie propre et abordable, il est nécessaire qu’une solidarité internationale s’organise autour de son développement.

L’IRENA souligne la nécessité de diffuser cette technologie et ses stratégies financières afin que tous bénéficient de la transition énergétique. Les pays émergents gagneraient ainsi grandement à se détacher du charbon et à passer entièrement leur économie au vert.

 

Économie sur les coûts d’exploitation

Les économies réalisées ne sont pas uniquement visibles sur les prix du marché, mais également sur les coûts d’exploitation. Selon le rapport de l’IRENA, les énergies fossiles, et notamment le charbon, deviennent de plus en plus couteuses. Les énergies renouvelables leur font maintenant compétition, même sans soutien financier.

Aux États-Unis par exemple, la maintenance de 61% des centrales à charbon est devenue plus couteuse que l’emploi du renouvelable. Les remplacer leur permettrait d’économiser $5,6 milliards annuellement, et de réduire leurs émissions de CO2 de 332 millions de tonnes. Similairement, toutes les centrales à charbon allemandes ont dépassé les coûts d’opérations du photovoltaïque et de l’éolien terrestre.

Mondialement, les projets éoliens et solaires commissionnés en 2021 sont plus profitables et moins coûteux que 800 GW de production charbonnière. Retirer ces centrales réduirait les dépenses du secteur électrique de 32 milliards annuellement. Cela correspondrait également à une réduction de 9% des émissions de CO2.

 

coût des énergies
Évolution du coût par kilowattheure de l’éolien et du solaire entre 2010 et 2020 (Source : IRENA)

 

Un coût en baisse depuis 2010

La baisse du coût des énergies renouvelables n’est pas un phénomène nouveau. Depuis 2010, les économies émergentes ont construit 534 GW de capacité de production renouvelable, économisant ainsi $32 milliards annuellement.

En 2020, les coûts du marché du solaire thermodynamique ont chuté de 16% et ceux de l’éolien terrestre de 13%. Quant au photovoltaïque, les coûts de l’électricité ont diminué de 85% depuis 2010, contre 48% pour l’éolien marin.

On observe ainsi aujourd’hui un niveau record du coût de l’électricité renouvelable. Le solaire et l’éolien sont devenus deux options alternatives permanentes face au charbon.

 

Progrès exceptionnel de la compétitivité du solaire et de l’éolien

La décennie 2010-2020 fut donc témoin d’un progrès exceptionnel de la compétitivité des marchés du solaire et de l’éolien. Elles sont depuis rentrées dans la gamme de coût des combustibles fossiles et les surpassent de plus en plus.

Enfin, l’étude de l’IRENA prédit une diminution continue des coûts de production et d’opération de l’énergie renouvelable en 2021 et 2022. Cette tendance confirme que les énergies renouvelables à bas-coût sont le futur pilier du secteur électrique.

En compétition directe avec l’hydrogène, elles devraient bientôt être capables d’alimenter les transports, les bâtiments ou encore l’industrie.