Cours du Pétrole Toujours en Hausse

par | 21 Juin 2021 | Pétrole

Le cours du pétrole a connu un extraordinaire retournement au cours des 12 derniers mois. Actuellement le cours du Brent est au-dessus des 70 dollars et pourrait continuer d’augmenter.


 

La politique de l’OPEP+ augmente le cours du pétrole

La politique de l’offre de l’OPEP+ est l’une des raisons de l’évolution du cours du pétrole. En effet, l’OPEP+ souhaite poursuivre un rééquilibrage du marché pétrolier. L’organisation veut ainsi éviter les excédents potentiels qui pourraient être créés par le redressement actuel de l’économie.

Ainsi la croissance de l’offre du pétrole ne représente qu’une faible partie des prévisions de la demande en 2021. Les volumes mondiaux de l’offre n’augmenteront que de 1,3 million de barils par jours (b/j). Pourtant la demande devrait augmenter de 5,9 millions b/j, cette différence peut expliquer l’augmentation du cours du pétrole.

 

Une perte de 335 milliards de revenus

La politique actuelle de l’offre de l’OPEP+ est donc une racine de l’évolution du cours du pétrole. Avec celle-ci, l’OPEP+ espère récupérer une partie des 335 milliards de revenus. Cette somme représente ce que ses pays membres ont perdu lorsque le marché s’est effondré l’année dernière.

 

Des stocks en baisse

Les stocks mondiaux du pétrole sont en baisse, conséquence de la hausse du cours du pétrole. Les stocks de l’OCDE sont inférieurs de 100 millions de barils par rapport au pic 2020. Ils devraient continuer de chuter de 100 millions de barils avant la fin de l’année.

 

Vers une nouvelle hausse du cours du pétrole

Le cours du pétrole devrait connaitre une nouvelle hausse prochainement. En effet les principaux négociants prévoient que le cours du Brent américain dépasse les 100$. Le cours du pétrole ne devrait pas repasser en dessous de 70$ lors des prochains mois à venir.

Pourtant si le cours du pétrole reste élevé, cela pourrait freiner la reprise de l’économie mondiale. L’OPEP+ pourrait donc vendre davantage de barils et gagner de nouvelles parts de marché avec la reprise de la croissance. Le cours du pétrole dépendra donc énormément de la politique que l’OPEP+ adoptera dans les mois à venir.

 

Des questions en suspens pourraient influencer le cours du pétrole

De nombreux critères pourraient continuer d’influencer le cours du pétrole prochainement. Tout d’abord la question de l’utilisation des 5,8 millions de b/j que l’OPEP+ retient reste en suspens.

La question iranienne n’est toujours pas réglée non plus. Les négociations entre les Etats-Unis et l’Iran sont en cours à Vienne pour une possible levée des sanctions. Près d’un million de barils par jours pourraient être exportés par l’Iran d’ici la fin de 2021.

 

Un grand retour attendu de la demande

La demande du pétrole devrait à nouveau accélérer après que celle-ci s’est effondrée en 2020. La demande mondiale devrait augmenter de près de 6 millions de barils par jours lors des 18 prochains mois. Elle devrait ainsi atteindre plus de 101 millions de b/j au quatrième semestre de 2022 selon les prévisions.

Les raisons du retour de la demande de pétrole sont nombreuses. Mais l’optimisme retrouvé à propos de la situation sanitaire et donc de la conjoncture économique semble être la raison principale. La croissance du PIB mondial est estimée à 5% influençant ainsi le cours du pétrole indirectement.

 

Accroissement de la consommation d’essence en Chine et aux USA

Ainsi le monde devrait connaitre un retour de la mobilité et donc une augmentation des trajets utilisant du carburant. Par exemple la consommation d’essence et autres carburants devrait s’accroître en Chine et aux Etats-Unis. Les opinions prévoyant une diminution constante de la demande de pétrole à partir de 2020 s’avèrent ainsi invérifiées.

Pourtant les risques sont toujours présents pour le retour de la demande du pétrole. En effet, la nouvelle vague épidémique provenant de l’Inde laisse cette question en suspens.