Cleantech for Europe souligne les Investissements de l’UE

par | 12 Juil 2021 | Politique Énergétique

Cleantech for Europe présente son premier bilan : l’UE a investi plus de €7 milliards dans les technologies propres en 2021.

cleantech for europe

Cleantech for Europe présente son premier bilan : l’UE investit €7 milliards dans les technologies propres. Selon le suivi des investissements, nommé « bilan trimestriel de l’UE sur les technologies propre », l’UE confirme son engagement. À ce jour, l’ampleur de l’investissement est telle, qu’il dépasse le niveau annuel total de 2020.


 

Cleantech for Europe : €7 milliards en 6 mois

L’initiative, créée par le groupe Cleantech et soutenue par Breakthrough Energy, référence les principaux investissements européens dans les technologies propres. La mission de Cleantech : stimuler l’UE dans sa course au zéro net carbone, en rehaussant la compétitivité industrielle et l’innovation. Le bilan des investissements met en lumière six acteurs centraux et jette des ponts pour des collaborations futures.

Cleantech for Europe encourage l’avènement d’une communauté européenne dédiées aux technologies propres. Professionnels du secteur, décideurs politiques et populations des États membres, sont invités à s’engager et collaborer pour la transformation technologique. six sociétés sont pionnières dans le financement d’entreprises innovantes, à faible émission de carbone :

Beamline Accelerator (Estonie), Inven Capital (République Tchèque), Munich Venture Partners et tov Industrial Tech Fund (Allemagne), Rockstart et SET Ventures (Pays-Bas).

 

Contre €4,7 milliards en 2020

Ensemble, ces 6 sociétés ont investi dans 150 startups innovantes, dont Sonnen pour les batteries et Sunfire pour l’hydrogène. L’analyse recense un record d’investissement européen : €7 milliards en six mois pour les technologies propres. Investisseurs leaders et entreprises du secteur des énergies s’unissent pour développer la prochaine génération de technologies propres.

 

Un record en demi-teinte

Si les investissements dans les technologies propres de l’UE sont en hausse, ils restent néanmoins insuffisants. Le bilan trimestriel pointe un investissement global en deçà du minimum nécessaire au développement des startups à travers le continent. Un risque : la délocalisation de l’innovation vers l’Asie ou l’Amérique du Nord, où les conditions de développement sont réunies.

Ann Mettler, vice-présidente Europe de Breakthrough Energy, organisation fondée pour soutenir les innovations, explique :

« Cette analyse illustre les progrès extraordinaires de l’écosystème des technologies propres de l’UE – et de la montagne de travaux urgents qui nous attend, en particulier pour aider à construire un cadre politique de l’UE qui priorise et soutient l’innovation des technologies propres ».

Ainsi, la publication du suivi des investissements pourrait encourager la mise en place de mesures fortes. À quelques jours de l’annonce d’un paquet de législation climatique, Fit for 55, Cleantech for Europe plaide pour une transformation en profondeur. Financements abondants et politiques publiques ambitieuses déterminent la mise en place des composants liés au climat et à l’énergie propre.