Chine: la Pénurie de Charbon s’aggrave

par | 13 Oct 2021 | Charbon, Énergies Fossiles

Le premier consommateur de charbon au monde est en pleine crise énergétique. Le gouvernement tente ainsi de palier aux inondations dans les zones productrices de charbon et à la hausse des prix en augmentant les importations.

chine

En Chine, pour palier à la pénurie de charbon, les importations ont augmenté de 76% en septembre 2021. Mais les inondations dans une province productrice clé ont minoré l’impact de ces importations. Par conséquent, les prix ont continué d’augmenter.


 

La Chine entre réforme du secteur électrique et rationnement

Les gouvernements locaux des régions productrices de charbon ont ordonné à quelque 200 mines d’augmenter leur production. Mais des pluies incessantes ont inondé 60 mines dans le Shanxi. Quatre d’entres elles, d’une capacité de production annuelle combinée de 4,8 millions de tonnes, sont restées fermées.

Par conséquent, les prix du charbon domestique atteignent des records. Cette hausse intervient un jour après que Pékin ait mis en place une réforme de libéralisation du marché de l’électricité. Les centrales électriques peuvent désormais facturer l’électricité à leurs clients commerciaux aux prix du marché.

 

La croissance globale des exportations chinoises s’est accélérée

Les données publiées ce mercredi 13 octobre 2021 montrent ainsi que la croissance globale des exportations chinoises s’est accélérée de manière inattendue en septembre. La Chine demande donc aux aciéries de 28 villes de réduire leur production hivernale d’au moins 30%. Le but étant d’atteindre les objectifs de production et de lutte contre le changement climatique.

“Bien que le rationnement de l’électricité ne semble pas avoir fait dérailler le secteur des exportations […] Il y a toujours un risque qu’il le fasse dans les semaines à venir.”, déclare Julian Evans-Pritchard, économiste principal pour la Chine chez Capital Economics.

 

Les importations de charbon augmentent

Le redémarrage rapide de l’industrie chinoise a entraîné une augmentation considérable de la consommation électrique. Celle-ci a augmenté de 6,8% en septembre 2021 par rapport à septembre 2020. Soit 694,7 milliards de kilowattheures (kWh).

Les importations ont totalisé 32,88 millions de tonnes en septembre 2021. Soit une hausse de 76% par rapport à l’année précédente. Par ailleurs, le pays a réimporté du charbon australien alors frappé d’interdiction. En parallèle, les exportations en provenance de Russie et de Mongolie ont été freinées par une capacité ferroviaire limitée. Concernant les expéditions en provenance d’Indonésie, elles ont été entravées par le temps pluvieux.

 

Diversifier les importations

Les centrales électriques cherchent également à diversifier leurs sources de charbon à partir de marchés de niche, comme le Kazakhstan. La crise énergétique de la Chine devrait durer jusqu’à l’hiver 2021. Avec une baisse de 12% de la consommation d’électricité industrielle.

L’offre devrait être insuffisante. Les gouvernements locaux donneront donc la priorité aux utilisateurs résidentiels. En outre, la crise a mis en évidence la difficulté de réduire la dépendance de l’économie mondiale à l’égard des combustibles fossiles.