Chine: Baisse Record des Importations de Pétrole Saoudien

par | 20 Juil 2021 | Énergies Fossiles, Pétrole

La Chine connait une baisse de ses importations de pétrole, en grande partie en provenance d’Arabie Saoudite. De l’autre côté, les importations depuis la Malaisie explosent.


 

La Chine importe 19% de moins depuis l’Arabie Saoudite

Les importations de pétrole saoudien de la Chine ont diminué de 19% en juin 2021. Les importations de pétrole brut saoudien ont atteint 7,2 millions de tonnes lors de ce mois. Cela représente 1,75 million de barils par jour (bpj) selon les données de l’Administration générale des douanes en Chine.

Cependant, l’Arabie Saoudite reste le premier fournisseur de pétrole brut de la Chine pour le huitième mois consécutif.

 

1ère baisse des importations sur 1 an depuis 2013

La Chine a globalement ralenti ses achats de pétrole brut au deuxième trimestre. La diminution des importations pétrolières chinoises au premier semestre 2021 est la première fois en glissement annuel depuis 2013. Cette réduction s’inscrit dans un contexte de hausse des prix du pétrole et de réduction des marges de raffinage.

Les importations chinoises de pétrole brut provenant des Émirats Arabes Unis et du Koweït se sont également effondrées. Elles ont respectivement chuté de 32% et 23% au mois de juin 2021 par rapport à juin 2020.

Les données officielles de la Chine n’ont enregistré aucune importation de pétrole iranien, ni en provenance du Venezuela.

 

Baisse des importations depuis la Russie

La Chine a également diminué ses importations de pétrole russe lors des derniers mois. Les expéditions russes ont atteint 6,65 millions de tonnes, ce qui représente 1,62 million de barils par jour.

Les primes au comptant pour le brut russe ESPO destiné à la Chine ont également diminué. Elles sont à leur plus bas niveau depuis avril.

Les raffineries indépendantes chinoises importent peu en raison notamment des prix élevés du pétrole. Les quotas d’importation de pétrole brut et les enquêtes gouvernementales chinoises expliquent également ce refroidissement de la demande.

 

Celles depuis la Malaisie explosent

Contrairement aux autres importations pétrolières, celles de la Malaisie ont explosé. En effet, ces importations de la Chine ont doublé en juin 2021 par rapport à l’année dernière. Elles ont atteint 1,17 million de tonnes.

Cette forte hausse a eu lieu malgré la récente réforme fiscale de la Chine sur le mélange de bitume. Cette réforme aurait pu réduire la demande d’importations de carburant.