Cherbourg: General Electric va créer 300 postes en 2021

par | 22 Mar 2021 | Énergie Éolienne, Stratégie entreprise

Cherbourg est l’une des usines de GE (General Electric) de construction de pales éoliennes les plus importants de France et au monde. L’usine LM Wind…
Cherbourg

Cherbourg est l’une des usines de GE (General Electric) de construction de pales éoliennes les plus importants de France et au monde. L’usine LM Wind Power compte actuellement 450 salariés et le groupe américain vient de confirmer sa volonté de recruter 300 personnes en plus courant 2021.


 

Cherbourg, un site de dimension mondiale

300 salariés supplémentaires attendus en 2021

En quelques années seulement, l’usine LM Wind Power de General Electric à Cherbourg dans la Manche est devenue le premier site de fabrication de pales d’éoliennes en France. Ce succès est dû à une demande croissante de l’industrie pour l’équipement éolien offshore. Par conséquent, l’entreprise cherche à embaucher 300 collaborateurs sur l’année 2021.

Récemment, trois contrats ont été signés afin de produire 1200 pales, ainsi qu’un plan de charge assuré pour 5 ans. Ce projet concerne deux parcs éoliens en Angleterre et aux États-Unis. Cela permet donc au site de Cherbourg de se développer à travers le monde.

Une production sans précédent

À Cherbourg a été construit la première pale éolienne de plus de 100 mètre au monde. Un deuxième moule de fabrication de lame de 107 mètres, est actuellement en cours d’installation. L’objectif étant de fournir les modèles d’éoliennes offshore Haliade-X de 12 MW chacune.

Ainsi, l’arrivée du deuxième moule au sein de l’usine marque une activité accrue de l’usine LM Wind Power.

 

Des emplois ouverts à tous et qualifiants

Des emplois ouverts à tous

L’usine compte aujourd’hui plus de 450 employés, dont 34% de femmes. L’équipe cherche à développer ses effectifs de production. De fait, ces postes proposés pour pallier la demande sont ouverts à tous les profils et milieux. Chaque nouvel employé sera formé afin de fabriquer des pales éoliennes.

Des salariés qualifiés

Les nouveaux salariés suivront alors une formation. Un cours théorique et pratique de 6 semaines permettra de développer les compétences et l’expertise technique requises. Ces dernières sont essentielles pour produire des pales éoliennes de haute qualité.

À terme, chaque employé recevra un certificat officiel reconnu par l’État en métallurgie.

Ainsi, le site de Cherbourg se démarque par sa production importante d’éolienne. Et malgré la pandémie mondiale, le site propose de nombreux emplois.

En outre, l’entreprise souhaite collaborer avec d’autres profils tels que des superviseurs de production ou encore des contrôleurs de qualité. Cette vague de nouveaux employés permet à l’entreprise de se développer socialement et d’apporter de nouvelles compétences à la région.