Vous lisez actuellement
Charbon au Pakistan: Fin des Importations Sud-africaines

Charbon au Pakistan: Fin des Importations Sud-africaines

  • Le charbon au Pakistan pourrait ne plus venir d'Afrique du Sud. Conséquence d'une situation de crise du secteur de l'électricité.
charbon au pakistan

Le charbon au Pakistan pourrait ne plus venir d’Afrique du Sud. Conséquence d’une situation de crise du secteur de l’électricité. Le pays va donc coupé les importations pour se concentrer sur le charbon national et la fermeture progressive des centrales.


 

Charbon au Pakistan : le charbon sud-africain 1ère victime de la décision

Au Pakistan comme ailleurs,, la poursuite de l’exploitation à long terme des centrales électriques au charbon ne justifie pas nécessairement l’importation de charbon. Il est plus cohérent, d’un point de vue économique et de sécurité énergétique, de remplacer les importations par du charbon national.

Le Pakistan est la deuxième destination des exportations de charbon de l’Afrique du Sud. Selon deux des principaux journaux pakistanais, le pays prévoit des réformes incluant l’arrêt du développement des centrales électriques au charbon et la conversion des centrales existantes utilisant du charbon importé (environ 5500 MW) pour utiliser du charbon national

 

Un secteur en détresse financière

La dette du secteur pakistanais de l’électricité s’élève à 17 milliards de dollars US et les paiements de capacité aux centrales thermiques devraient atteindre 10 milliards de dollars US par an d’ici 2023. Le résultat inévitable de cette situation est une d’augmentation considérable des tarifs de l’électricité pour les consommateurs – une mesure qui freinera le développement économique du Pakistan.

Le parc de centrales électriques au charbon construit par la Chine dans le cadre du programme du corridor économique Chine-Pakistan (CPEC) s’avère être un fardeau économique majeur qui vient s’ajouter à la crise financière. Le Pakistan demande maintenant à la Chine un allègement de la dette liée aux projets électriques du CPEC.

Découvrir
edpr

 

Réduction des importations : une dynamique globale.

Les plans du Pakistan visant à remplacer les importations par du charbon national interviennent alors que l’Inde – de loin la première destination des exportations de charbon – s’efforce de faire de même. L’Inde vise à remplacer les importations depuis des années, sans grand résultat. Cependant, la crise du Covid-19 a renforcé les efforts du gouvernement qui vise la reprise économique et le soutien aux emplois indiens.

La Chine, autre grand consommateur de charbon suit la même route, puisqu’elle est également un grand producteur de charbon. De plus, le président Xi s’est engagé à réduire la consommation chinoise de charbon à partir de 2026.

Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Tous droits réservés - VERVANT ® - Energynews.fr 2021