Centrale de Brennilis: le Coût du Démantèlement s’envole

par | 16 Juil 2021 | Énergie Nucléaire

La centrale de Brennilis exploitée par EDF projetait une fin des travaux de démantèlement dans le Finistère en 2035. Le coût du démantèlement a été revu à la hausse et s’élève maintenant à 850 millions d’euros.


 

Centrale de Brennilis: €850 millions pour le démantèlement

Le coût du démantèlement complet est estimé à 850 millions d’euros, dont 40% pour le démantèlement du bloc réacteur. C’est bien plus que ce qui était prévu annonce le département du Finistère. En 2005, la Cour des comptes faisait état d’un coût de 482 millions d’euros, 20 fois plus déjà qu’estimé en 1985.

Hors inflation, l’augmentation est de 30%, a expliqué EDF, en justifiant cette hausse par “les frais d’exploitation” lors des interruptions de travaux.

 

Des travaux plus complexes que prévu

Ce prototype de réacteur à eau lourde de 70 MW, est unique en son genre en France. Le démantèlement a commencé en 1997, douze ans après l’arrêt de la production en 1985.

Jusqu’à présent, seule l’ancienne station de traitement des effluents et les échangeurs de chaleur ont été démantelés. Les opérations concernant le bloc réacteur et le bâtiment réacteur n’ayant pas encore été autorisées. Ces travaux sont les plus complexes, car ils concernent la partie la plus radioactive et doivent s’échelonner sur 17 ans.

EDF a soumis à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un dossier de démantèlement complet en juillet 2018. Depuis, ses 3.000 pages sont à l’étude et l’ASN doit émettre un avis avant la publication d’un décret autorisant le démantèlement. Ce décret est attendu pour 2022.