Capture du Carbone: Elon Musk promet $100 Mns

par | 22 Jan 2021 | Clean Technology

La capture du carbone fait l’objet des nouvelles ambitions d’Elon Musk. En effet, ce dernier a tweeté ce vendredi 22 janvier qu’il fera « un don de 100…

La capture du carbone fait l’objet des nouvelles ambitions d’Elon Musk. En effet, ce dernier a tweeté ce vendredi 22 janvier qu’il fera « un don de 100 millions de dollars pour la meilleure technologie de capture du carbone ». Il re-tweet dans l’heure qui suit que les « détails » arriveront courant semaine prochaine.


Retentissante, cette annonce officieuse fait écho aux objectifs fixés par un certain nombre d’États et d’institutions. Ceux-ci convergent vers la neutralité carbone de l’énergie d’ici 2050, voire 2060 pour la Chine.

 

Capture du carbone : nouveau projet d’Elon Musk ?

Un don de 100 millions de dollars à celui qui trouvera la meilleure technologie

La capture du carbone comme technologie à développer vient d’être mise à l’agenda du PDG de Tesla. Sur Twitter, ce dernier en appelle, entre autres, aux ingénieurs et experts de la chimie expérimentale. Celui ou celle qui trouvera la meilleure technologie de capture de carbone recevra 100 millions de dollars.

Dans la foulée de son premier tweet, Elon Musk répond à la question du recours au méthane (CH4) pour capturer et stocker le CO2 transformé :

« C’est une bonne voie pour une énergie de fusée entièrement renouvelable (…) mais des hydrocarbures à plus longue chaîne que le CH4 sont nécessaires pour être solides à température ambiante. »

Un carburant pour les fusées Starship ?

La température d’ébullition du CH4 est de -160°C. En somme, il ne pourrait être stocké sous forme d’hydrocarbure liquide à température relativement ambiante. Par conséquent, et dans l’état actuel de la technologie, il est encore inutilisable comme carburant.

Quoiqu’il en soit, Elon Musk cherche à stimuler les pistes de réflexion sur la capture et le stockage du carbone. Que celles-ci soient, ou non, relative à la création d’un hydrocarbure neutre en carbone pour fusées.

 

D’autres superpuissances économiques s’intéressent à la capture du CO2

Microsoft et son plan à 1 milliard de dollars

Entre autres firmes, Microsoft annonçait en début d’année 2020 un plan d’action visant à réduire son impact climatique. L’objectif étant de retirer, d’ici 2050, tout le carbone qu’elle a émis depuis sa fondation en 1975. Dans ce cadre, la firme énonçait ceci :

« la création d’un fonds d’innovation pour le climat d’un milliard de dollars qui servira à accélérer la mise au point de technologies de réduction, de captage et d’élimination du carbone à l’échelle mondiale. »

Parmi d’autres, Microsoft affiche donc son ambition de participer au développement des technologies de capture du carbone. De fait, cela répondrait directement aux objectifs fixés par un certain nombre d’Etats et d’institutions sur la réduction des émissions carbonées.

Joe Biden promeut le développement de la capture du carbone

En ce sens, Joe Biden annonçait lors de sa campagne présidentielle, remportée depuis, son Plan pour une révolution des énergies propres. Ce plan promet, entre autres, l’appui au développement des technologies de capture du carbone dès la première année de son mandat.

En Europe, le chemin est encore long. La CDP annonçait en 2019 que seulement 0,2% des investissements des entreprises européennes convergeaient vers le développement de technologies de capture du carbone.