Brightmark: 1er Projet de GNR en Arizona

par | 6 Mai 2021 | Énergie Biomasse

Brightmark développe un nouveau projet de gaz naturel renouvelable au cœur de la ferme Caballero Dairy Farms en Arizona. Présent dans huit États et exploitant 29 autres projets de GNR, c’est la première fois que l’entreprise foule le sol de l’Arizona.


 

Brightmark s’allie à Chevron pour produire du GNR à partir de fumier

Brightmark RNG Holding, fournisseur mondial de solution de gestion des déchets, filiale de Brightmark et de Chevron, construira plusieurs nouveaux digesteurs anaérobies. Ils se destineront à la ferme de Caballero Dairy Farms, située à Eloy dans l’État de l’Arizona aux États-Unis. Ces digesteurs anaérobies lui permettront de convertir le fumier, produit par 8800 vaches laitières, en 214 MMBtu de gaz naturel renouvelable (GNR) par jour. Et ce, à partir du premier trimestre de 2022.

Le fumier débarrassé de son méthane sera rendu aux agriculteurs. Ainsi, ils pourront utiliser les nutriments restant comme engrais pour les cultures fourragères de leurs vaches.

 

Distribution par le gazoduc El Paso Natural Gas

Le gaz sera ensuite distribué dans le gazoduc El Paso Natural Gas Pipeline, propriété de l’entreprise Kinder Morgan. Chevron achètera aussi une partie des GNR pour le commercialiser comme carburant pour des véhicules à gaz naturel comprimé. Venture Global LNG et NAES participeront également à la construction de ce projet.

 

Réduire les émissions de gaz à effet de serre de 33.000 tonnes par an

Ce projet permettra de générer 73.400 MMBtu de gaz naturel renouvelable par an. Mais aussi de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 33.000 tonnes sur la même période. Une fierté pour Craig Caballero, propriétaire de la ferme Caballero Dairy Farms :

“En apportant cette technologie innovante à notre exploitation, nous donnons l’exemple et montrons comment les exploitations laitières de l’Arizona peuvent réduire les émissions de gaz à effet de serre, améliorer la qualité de l’eau et protéger l’environnement. Et ce, tout en générant de nouvelles sources de revenus.”

Brightmark parie donc sur les fermes laitières pour développer sa production de GNR. Selon la compagnie, une étude aurait d’ailleurs démontré que le gaz issu de fumier pourrait réduire 400% des émissions de gaz à effet de serre, s’il remplaçait les carburants traditionnels.