Brésil: le Fiasco de la Vente de Concessions Pétrolières

par | 11 Oct 2021 | Énergies Fossiles, Pétrole

Le Brésil s’apprête à vendre les droits d’explorations et d’exploitations de 92 productions de pétroles offshore. Malgré de faibles montants attendus, certains géants tels que Chevron, Shell ou TotalEnergies y sont candidats.

brésil

Au Brésil pour ces enchères se trouvent également Petroleo Brasileiro, Ecopetrol, Murphy Oil, et Karoon Energy. D’autres entreprises telles que Wintershall Dea AG ou 3R Petroleum Oleo e Gas sont également présentes.


 

Le Brésil fixe un prix minimum à $101 millions

Le prix minimum de toutes ces productions cumulées, s’élève à $101 millions (558 millions de réals). Parmi ces productions, certaines comme S-M-1378, S-M-1613 et S-M-1617 sont les plus prisées. À elles seules, ces blocs ont des prix minimum qui s’élèvent à $49 millions.

Néanmoins, un problème plane au-dessus de ces enchères : l’emplacement de ces productions offshore. En effet, ces productions prisées, selon certaines sources, sont situées dans des zones géologiques appelées « pré-sel », soit sous une couche de sel.

De plus, d’autres blocs de productions se situent dans des territoires reculées ou à proximité de réserves maritimes sensibles. Cela rend plus difficile la vente de ces productions en raison de l’action des ONG environnementales dans la région. Toutes ces raisons font que cette vente aux enchères n’attire pas foule.

Avec seulement neuf compagnies en lice, ceci est la plus faible vente aux enchères de pétrole de l’histoire du Brésil. La crainte de l’absence de candidatures et de ventes pour certaines productions semble actée.