Vous lisez actuellement
Boya Generadora: 1er Convertisseur Houlomotrique d’Amérique Latine

Boya Generadora: 1er Convertisseur Houlomotrique d’Amérique Latine

  • La Boya Generadora est le premier convertisseur d’énergie marine en électricité propre d’Amérique latine.
boya generadora

La Boya Generadora est le premier convertisseur d’énergie marine en électricité propre d’Amérique latine. Elle permettra au Chili de mener des recherches sur la technologie houlomotrice, qui pourrait contribuer à la transition énergétique.


 

Boya Generadora : un système innovant de production d’électricité propre

La Boya Generadora a été mise en place début avril au large du Chili, dans l’océan Pacifique. Il s’agit d’une bouée de 14 mètres de longueur, installée à deux kilomètres de la côte de Las Cruces. Elle a l’avantage de ne produire aucun déchet, et de n’avoir aucun impact sur l’habitat océanique.

Le site chilien est l’un des plus prometteurs au monde. Ses conditions microclimatiques particulières permettent des vagues constantes. Ce site a donc été choisi pour accueillir la Boya Generadora, premier convertisseur d’énergie houlomotrice d’Amérique latine.

 

Une batterie de 50 kWh alimente des capteurs océanographiques

La Boya Generadora est installée là où les vagues se brisent, afin d’obtenir le maximum d’énergie de la puissance de la mer. Le mouvement des vagues est utilisé afin de générer de l’électricité propre. L’énergie électrique produite est stockée dans des batteries au lithium d’une capacité de 50 kWh.

Ces batteries permettent ensuite d’alimenter des capteurs océanographiques sous-marins. Ils analysent et collectent des informations, afin de mieux appréhender le comportement des vagues et de l’océan. De cette manière, ces capteurs étudient le potentiel des océans dans la production d’énergies renouvelables.

 

Un laboratoire offshore d’énergie houlomotrice

Ce système innovant, surnommé PB3 PowerBuoy, a été développé par la société américaine Ocean Power Technologies. Installée par la société Enel Green Power, la Boya Generadora s’inscrit dans le projet chilien Open Sea Lab. Celui-ci a été développé par le Centre de Recherche et d’Innovation en Énergie Marine (MERIC).

Découvrir
seabased

« La phase de test avec le PB3 PowerBuoy nous permettra d’appréhender le comportement de la machine en conditions réelles de fonctionnement en milieu marin », complète Giocchino Belli, Responsable Innovation d’Enel Green Power.

MERIC a ainsi créé un véritable laboratoire offshore soutenant les innovations de l’énergie houlomotrice. Celle-ci apparaît encore peu développée, en comparaison aux énergies solaires ou éoliennes. Pourtant, elle pourrait largement contribuer à la transition énergétique.

« Ce projet particulier favorisera la recherche appliquée et l’innovation technologique dans les énergies marines, et nous permettra d’évaluer la faisabilité de développer cette technologie au Chili », estime le ministre Chilien de l’Energie, Juan Carlos Jobet.

Avec Boya Generadora, le Chili s’affirme comme un foyer d’innovation pour les énergies renouvelables. Enel Green Power est solidement installé dans le pays et tente d’y développer tous les secteurs renouvelables.

Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Tous droits réservés - VERVANT ® - Energynews.fr 2021