Bolivie: Début des Travaux du Centre Nucléaire Russe

par | 29 Juil 2021 | Énergie Nucléaire

La Bolivie et la Russie ont un accord prévoyant la création d’un centre d’investigation nucléaire. Les travaux viennent d'être lancé.
bolivie

La Bolivie et la Russie ont un accord intergouvernemental depuis 2016. Celui-ci prévoit la création d’un centre d’investigation nucléaire à des fins, entre autres, médicale. Le projet à $351 millions et payé par le gouvernement de l’ex-Président bolivien Evo Morales vient ainsi d’être lancé.


 

Bolivie: les travaux du centre nucléaire commence

Le 6 mars 2016, les gouvernements bolivien et russe signaient un accord intergouvernemental. Celui-ci portait sur la construction d’un centre d’investigation nucléaire valorisé à plus de $351 millions. Le Centre bolivien d’Investigation et Développement de la Technologie Nucléaire (Cidtn) et l’Agence Atomique Rosatom viennent ainsi de démarrer les travaux.

La Bolivie devrait finaliser la construction des deux premières phases de son centre de recherche nucléaire cet automne 2021. Le centre sera basé à El Alto sur 15 hectares à plus de 4.000 mètres d’altitude. Les travaux sont assurés par l’Institut d’État de Rosatom.

Le projet a été annoncé par Mikhail Ledenev, et Alexey Altynov, respectivement ambassadeur de la Russie en Bolivie et vice-président de l’équipe chargée du projet par Rosatom. Cela pendant une visite au Cidtn.

 

Des recherches à visée médicale, agricole et environnementale

Le réacteur nucléaire permettra de réaliser des recherches sans précédent dans des domaines comme l’exploitation minière ou l’agriculture. Ce projet fait partie du plan civil de energía atómica à des fins pacifiques annoncé par le gouvernement bolivien en 2014. Ce Plan est également soutenu par l’Organisation Internationale de l’Énergie Atomique.

« Le réacteur se chargera de la production de produits radiopharmaceutiques pour des personnes atteintes de cancer, ainsi que pour des problématiques agricoles comme le combat de maladies, avec pour but d’améliorer le rendement des produits agricoles, » détaille le Chef d’Etat Bolivien, Luis Arce.

L’objectif est également d’améliorer en quantité et en qualité les rendements agricoles.

« La technologie MIC augmentera la durée de vie des aliments et en assurera leur qualité. Depuis que nous avons débuté ce projet, le prix des terres dans cette zone sont partis à la hausse faisant de cette zone une région prestigieuse. De tels centres de recherche amélioreront la collaboration R&D tout en attirant des scientifiques du monde entier qui aideront à résoudre des problèmes majeurs » dit Mikhail Ledenev

 

La finalisation du centre nucléaire prévue pour 2024

Le projet est unique en son genre dans le secteur nucléaire avec un équipement de recherche nucléaire. Celui-ci basé sur un réacteur à eau froide avec une capacité de 200 kW, s’ajoutant à un centre de radiation. Ce dernier est à multi-usage et promeut des équipements industriels à rayons gamma, s’ajoutant à d’autres centres de recherche divers.

La mise en marche du centre de recherche est attendue pour 2024.

« Le Projet est non seulement unique pour la Bolivie, mais aussi pour toute l’Amérique Latine. Celui-ci est basé sur la technologie avancée qui marquera un réel impact dans le combat contre le cancer. » ajoute l’ambassadeur Mikhail Ledenev.

 

Le coup d’État en Bolivie ralenti le projet

La construction de la première étape du projet nucléaire a commencé presque aussitôt après signature de l’accord. Son achèvement était prévu pour fin 2019 selon l’agenda russe. Cependant, le Coup d’État contre l’ex-Président Evo Morales en novembre 2019 est venu bousculer les plans. Le projet a ainsi été interrompu en février 2020 par le nouveau gouvernement en place.

Avec la réélection du Président Morales en octobre 2020 suite à son exil, le projet reprend son cours. En parallèle, en juillet 2019, Rostechnadzor signait un accord de coopération avec l’Autorité Bolivienne de Surveillance de l’Électricité et de la Technologie Nucléaire. L’accord portait sur la sureté de la régulation du nucléaire et de la radiation ainsi que l’utilisation de l’énergie nucléaire.

L’actuel projet nucléaire ainsi que les autres projets entre les deux nations renforcent leurs relations diplomatiques. La Bolivie fait partie désormais des pays importants pour le développement de l’énergie nucléaire en Amérique Latine.